Les grands crus investissent les classes des compagnies aériennes. Tour d'horizon des principaux acteurs de cette tendance.

Compagnies aériennes : la chasse aux grands crus

All Nippon Airways. Pour sélectionner les vins qui seront proposés dans les classes avant, le comité de dégustation de la compagnie japonaise a goûté quelque 2 400 échantillons, représentatifs de la production d’une quinzaine de pays. Et, après dégustation à l’aveugle de 300 d’entre eux, seulement une vingtaine ont été retenus pour figurer sur la carte de la business et de la première d’ANA. Point original, le comité, composé d’une cinquantaine de personnes, regroupait des membres du personnel navigant, des chefs chargés des repas à bord, le Master of Wine Ned Goodwin et le chef et sommelier Katsuhito Inoue. A l’arrivée, la carte propose aussi bien de grands domaines du monde entier que des producteurs moins célèbres, comme la maison de champagne Tendil & Lombardi.

Compagnies aériennes et les grand crus : All Nippon Airways.
Compagnies aériennes et les grand crus : All Nippon Airways. DR

Qatar Airways . Meilleur effervescent en première avec le champagne Krug Grande Cuvée, meilleur vin doux avec le porto Gran Cruz Colheita 1992, meilleure présentation de la carte des vins en business, troisième meilleur cellier toutes compagnies confondues, Qatar Airways a fait carton plein en 2016 au classement Cellars in the Sky. Autant de récompenses pour le Master of Wine James Cluer, consultant pour Qatar. Afin de parfaire sa sélection, il a conçu une base de données qui répertorie les meilleures expressions de cépages dans chaque catégorie: effervescents, rouges et blancs. Pour compenser la sécheresse liée à la pressurisation des cabines, il a choisi des vins très aromatiques et mûrs, peu taniques.

Compagnies aériennes et les grands crus : Qatar Airways.
Compagnies aériennes et les grands crus : Qatar Airways. DR

Lufthansa . Lorsqu’on parle de carte des vins, on pense tout de suite aux classes avant, mais rarement à la classe économique. Et pourtant, le marché y est bien plus important en nombre de bouteilles. Lufthansa a d’ailleurs fait le pari de proposer à tous ses passagers une « meilleure » sélection de vins, même si les plus belles étiquettes restent évidemment à la disposition des clients de première et de  business. Pour eux, la compagnie allemande a un critère de choix de ses vins très particulier : avec plus de sucre résiduel, et donc un plus fort degré d’alcool, pour affronter dans de bonnes conditions la pressurisation des cabines. Et, bien sûr, les crus allemands sont bien représentés sur la carte.

Lufthansa.
Lufthansa. DR

American Airlines. Trois médailles, c’est l’excellent score obtenu par la compagnie américaine pour ses vins servis en première. Le jury de Cellars in the Sky a ainsi récompensé un chassagne-montrachet Clos Devant 2014 du domaine René Lequin-Colin et un champagne Philipponnat Clos des Goisses 2007. Ce qui permet à American Airlines d’obtenir la médaille d’argent pour la meilleure carte des vins en première classe. Pour Ken Chase, le consultant de la compagnie qui a présidé à la sélection des bouteilles, le choix des bons millésimes dans chaque appellation est un critère essentiel pour l’élaboration d’une bonne carte des vins.


Cathay Pacific. Depuis le printemps 2016, la compagnie hong-kongaise s’offre les services d’une Master of Wine, Debra Meiburg, qui préside à la sélection de l’ensemble des vins, aux côtés des consultants maison Lau Chi-sun et Roy Moorfield. Avec près de 2 millions de bouteilles servies chaque année à tous ses passagers, Cathay Pacific s’attache à avoir une offre diversifiée, qui ne se contente pas de proposer les plus grandes appellations, mais n’hésite pas à explorer de nouveaux pays, notamment la Chine.

Debra Meiburg, le Master of Wine pour Cathay Pacific.
Debra Meiburg, le Master of Wine pour Cathay Pacific. DR

La Compagnie. Magnifier les accords des mets et des vins, tel est le credo de Christophe Langrée, qui officie pour La Compagnie après avoir dirigé les cuisines de Matignon jusqu’en 2015 et qui possède deux restaurants en région parisienne. Pour le chef étoilé, le vin fait partie intégrante de l’expérience de haute gastronomie proposée par la compagnie française. Pour l’aider dans ses choix, il associe Jade Dufrenoy, la sommelière de son restaurant Le 10, à Saint-Germain-en-Laye. A l’arrivée, une carte resserrée, mais qui fait la part belle
aux plus jeunes talents des grandes appellations.

Christophe Langrée, pour La Compagnie.
Christophe Langrée, pour La Compagnie.

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store