Fabien Charuau
The Good Escape – Les meilleurs spots

Delhi avec quelques heures en plus : les lieux à visiter

Les incontournables de New Dehli n'ont plus de secrets pour vous ? The Good Life a déniché des idées pour partir à la découverte d'autres lieux moins courus : de la maison de Gandhi à des tombeaux soufites. Itinéraires.

Le city-guide de The Good Life quand on a quelques heures de plus pour profiter de la mégalopole indienne.

  • Kiran Nadar Museum of Art, les grands maîtres modernes
    Entièrement financé sur fonds privés, ce musée est l’un des plus beaux de Delhi aujourd’hui. Il présente les collections personnelles de Kiran Nadar, lesquelles comprennent des œuvres majeures des principaux peintres de l’ère moderne – Francis Newton Souza (1924-2002), Maqbool Fida Husain (1915-2011), Sayed Haider Raza (1922-2016) – et contemporaine, tels qu’Atul Dodiya, Mithu Sen, Jitish Kallat ou Pushpamala N.
    145 DLF, South Court Mall, Saket District Centre.
    Tél. +91 11 4916 0000.
    www.knma.in

  • National Gallery of Modern Art, l’art contemporain indien
    Située tout près d’India Gate, la galerie nationale d’art moderne de Delhi est une étape captivante et instructive qui permet de balayer 160 ans de création artistique indienne, de 1857 à nos jours. Les collections permanentes comptent 17 000 œuvres signées des plus grands artistes indiens, de Raja Ravi Varma à Subodh Gupta, en passant par Rabindranath Tagore et Amrita Sher-Gil. On soulignera la qualité des expositions temporaires, comme celle présentée pour célébrer les 70 ans de l’indépendance de l’Inde.
National Gallery of Modern Art de New Delhi.
National Gallery of Modern Art de New Delhi. Fabien Charuau

Jaipur House, Sher Shah Road, India Gate.
Tél. +91 11 2338 2835.
www.ngmaindia.gov.in


  • Gandhi Smriti, à la mémoire de Gandhi
    Pénétrer dans la propriété de Birla House, c’est se projeter brusquement dans cette funeste journée du 30 janvier 1948 au cours de laquelle le mahatma Gandhi fut assassiné. L’apôtre de la non-violence a passé ses dernières heures dans cette demeure qui l’accueillait lors de chacun de ses passages dans la capitale. Tout est resté en l’état, en témoignage de la simplicité qui caractérisa la vie du « père de l’Indépendance». On peut se promener dans le jardin et visiter, à l’intérieur, les pièces où il tenait des réunions politiques et où il dormait. Emouvant.
    Birla House, 5 Tees January Marg, New Delhi.
    Tél. +91 11 2301 2843.
    www.gandhismriti.gov.in

  • Jama Masjid, la mosquée de l’empereur
    La montée des marches menant à l’esplanade de la grande mosquée d’Old Delhi, la plus vaste d’Inde, est toujours impressionnante. Le visiteur débarque sur un immense parvis de 80 m de long et 27 m de large, balayé par le vol de milliers de pigeons. Ce lieu de culte, en marbre et grès rouges, date du milieu du XVIIe siècle et peut accueillir 25 000 fidèles. Il a été dessiné par l’architecte Ustad Khalil et construit en douze ans par 5 000 artisans, sur ordre de l’empereur moghol Shah Jahan. Il fut aussi le commanditaire des jardins de Shalimar et du mausolée du Taj Mahal, situé à 230 km plus au sud, à Agra. Grand bâtisseur, le « roi du monde » a décidé, à la mort de son épouse, de transférer la capitale de son empire d’Agra à Delhi. Le quartier d’Old Delhi tel qu’on peut le voir aujourd’hui, date de cette époque.

La Jama Masjid.
La Jama Masjid. Fabien Charuau

Old Delhi, Off Netaji
Subhash Marg.
www.delhitourism.gov.in


  • Dargah de Nizamuddin, déambulations mystiques
    Invisible de la rue, la Dargah du quartier de Nizamuddin est un sanctuaire très fréquenté de Delhi. Les musulmans viennent s’y recueillir devant le tombeau du grand saint soufiste indien Hazrat Khawaja Nizamuddin Auliya (1238-1325). On y accède depuis la route qui mène au tombeau d’Humayum, en suivant un dédale de rues qui serpentent parfois en ruelles tortueuses. Claustrophobes, s’abstenir. Au bout du parcours, on débouche sur un ensemble de places, de monuments et de tombeaux où une foule de croyants piétinent pour prier et répandre des offrandes. L’intercession du saint permet d’obtenir les faveurs d’Allah, d’où l’intensité et la ferveur qui se manifeste dans ce lieu de foi. Le jeudi et le vendredi soir, au coucher du soleil, des musiciens soufis viennent réciter des prières et psalmodier des chants mystiques conduisant certains fidèles à des états de transe, au milieu de la cohue. Un spectacle saisissant.
Dargah de Nizamuddin, New Delhi.
Dargah de Nizamuddin, New Delhi. Fabien Charuau

Boali Gate Road, Nizamuddin.
Tél. +91 98 1177 8607.
www.nizamuddinaulia.org


  • Agrasen Ki Baoli, retour aux sources
    En descendant dans les profondeurs du Baoli – le puits à degrés le plus proche de Connaught Place –, en plein cœur de New Delhi, on comprend ce que la ressource en eau pouvait représenter à l’époque médiévale pour une ville impériale de cette importance. C’est aussi toucher du doigt le problème auquel est confrontée, aujourd’hui, l’agglomération et ses 19 à 27 M d’habitants. L’Agrasen Ki Baoli a été vraisemblablement construit au début du XVe siècle. Comme d’autres réservoirs des environs, c’est un monument de toute beauté. Il est constitué de pierres de maçonnerie, et s’enfonce en quatre étages successifs, depuis le niveau du terrain naturel jusqu’à une source naturelle, au moyen d’une volée de 108 marches. Au fond, on débouche dans le puits proprement dit, d’un diamètre de 8 m.
Le Agrasen Ki Baoli à New Delhi.
Le Agrasen Ki Baoli à New Delhi. Fabien Charuau

Hailey Road, K. G. Marg.
www.agrasenkibaoli.com

The good concept store A découvrir dans le concept store