DR
The Good Interviews

New Delhi : 3 questions à Gautam Sinha de Nappa Dori

Gautam Sinha est le fondateur de Nappa Dori, marque de maroquinerie et d’articles de bureau créée en 2008, qui double son chiffre d’affaires tous les ans.

The Good Life : Quelle idée a présidé à la naissance de Nappa Dori ?
Gautam Sinha : En langue hindi, nappa signifie « cuir » et dori signifie « fil ». Cela fait référence à des savoir-faire locaux ancestraux. J’ai fait le pari d’investir un marché de niche, pour mélanger les héritages artisanaux britannique et moghol de l’Inde, à travers des objets qui n’étaient pas produits ici jusqu’alors. J’étais persuadé que les marques indiennes s’imposeraient rapidement dans le monde. Les faits sont en train de confirmer cette prédiction.

TGL : Qu’est-ce qui fait le succès des jeunes entreprises en Inde ?
Gautam Sinha : Le mot « design », qui était essentiellement employé dans le monde de la mode, s’est démocratisé pour toucher tous les domaines : l’architecture, le mobilier, la maroquinerie, la poterie, les tapis… A tel point que nous vivons maintenant un âge d’or, grâce à une population jeune, qui voyage de plus en plus à travers le monde. En outre, le complexe que nous avions vis-à-vis
de l’Occident a disparu. Aujourd’hui, on ne va plus à Paris ou à Londres pour acheter des choses qu’on ne trouverait pas en Inde. On a tout sur place ! Au départ, 80 % de mes clients étaient étrangers, ces derniers ne sont plus que 60 %.

Nappa Dori a collaboré avec Qatar Airways pour une collection de kits de voyage.
Nappa Dori a collaboré avec Qatar Airways pour une collection de kits de voyage. DR

TGL : Delhi est-elle propice au business ?
Gautam Sinha :  L’Inde souffre encore d’une bureaucratie très lourde, et l’année écoulée a été très difficile pour les petites entreprises. Nous avons d’abord subi, en novembre 2016, la démonétisation. Ensuite, au printemps 2017, nous avons dû faire face à des restrictions réglementaires drastiques dans la filière bovine, ce qui a mis au chômage technique un grand nombre d’artisans du cuir. Enfin, une TVA unique a été instaurée en juillet dernier, nous obligeant à revoir notre business-modèle. Sur le long terme cependant, l’Inde évolue dans la bonne direction et Delhi, où s’exprime actuellement une frénésie inédite, va complètement se transformer dans les cinq ans qui viennent. Il suffit de voir la vitalité de la vie nocturne. Officiellement, les bars et les clubs ferment à 1 h du matin mais, une fois les rideaux baissés, la ville continue de faire la fête jusqu’à l’aube.

La boutique Nappa Dori du Select City Walk à Delhi.
La boutique Nappa Dori du Select City Walk à Delhi. DR

The good concept store A découvrir dans le concept store