En Malaisie, Forest City est la quintessence de la smart city. Dans cette métropole utopique, véritable paradis tropical et fiscal, le design des immeubles est en symbiose avec la nature.

Grace Tang n’est pas avare de qualificatifs pour détailler la maquette de Forest City qui trône au milieu du hall d’exposition. C’est elle, en tant que Senior Developer/Consultant, qui, derrière les vitrines du 143 Cecil Street, à Singapour, présente aux touristes, intrigués par les photos géantes d’une ville étrange à l’architecture quasi horticole, « la quintessence de la smart city, le paradis numérique par excellence ».

Forest City, en Malaisie, un paradis écologique et… fiscal pour les entreprises qui s’y installent.
Forest City, en Malaisie, un paradis écologique et… fiscal pour les entreprises qui s’y installent. DR

En construction depuis 2014, sur l’île d’Iskandar en Malaisie, sur le détroit de Johor, et entourée par un écosystème de mangrove, cette version malaisienne de la ville de Shenzhen (Chine) est située à une heure de route de Singapour. Le design des immeubles est en symbiose avec la nature. Ce sont les cabinets d’architecture Laboratory for Visionary Architecture et Sasaki Associates qui ont dessiné cet ensemble. Les promoteurs et développeurs, dont le Country Garden Group, sont principalement chinois.

Forest City, une « ville-écolo » futuriste

Entièrement végétalisées, les façades des buildings ouvrent sur des terrasses aux formes courbes, couvertes de plantations. Cette métropole utopique a vocation à fonctionner tel un écosystème naturel. Le tout occupe une superficie de 20 km2. Un paradis tropical et… fiscal pour les entreprises qui veulent s’installer dans la zone franche. Parmi les bâtiments, des fermes urbaines promettent des ressources cultivées sur place. De quoi nourrir tout le monde. Tout est prévu pour recycler les déchets, recueillir l’eau de pluie lutter contre la pollution…

Ainsi, tandis qu’un train électrique traverse l’archipel en surface, les voitures, elles, roulent sous la ville. Aucune n’est visible à l’horizon. Une vie de luxe est proposée aux retraités et aux jeunes couples séduits par le dépliant. « Ils pourront bénéficier du must des écoles internationales, choisir parmi les appartements et villas en bord de mer, séjourneront dans des hôtels luxueux. Pour les seniors et retraités, un soin particulier est consacré aux services médicaux », souligne Grace Tang. Les prévisions tablent sur une population de 700 000 habitants en 2050.

The good concept store A découvrir dans le concept store