L’histoire des lampes de table culte du XXe siècle s’écrit en noir et blanc avec The Good Life. Alors, laquelle allez-vous vous offrir ?

Lampes de table : sélection shopping par The Good Life.

  • Dessinée par Poul Henningsen en 1928, la lampe de table PH 3-2 possède un abat-jour réfléchissant composé de trois couches de verre opalisé soufflé qui dirigent la lumière vers le bas. Louis Poulsen, 845 €.
La lampe de table PH 3½-2½  de Louis Poulsen.
La lampe de table PH 3½-2½  de Louis Poulsen. DR

  • A la fois ludique et très fonctionnelle, la lampe Mr. light dispose d’un chapeau fixé sur un bras articulé en guise d’abat-jour. Design Javier Mariscal. Nemo, 588 €.
La lampe de table Mr. Light de Nemo.
La lampe de table Mr. Light de Nemo. DR

  • La lampe en métal Shogun a été conçue en 1986 par l’architecte suisse Mario Botta. Entrée dans les collections design du Metropolitan Museum, à New York, cette lampe est devenue une véritable icône. Artemide, 655 €.
La lampe de table Shogun de Artemide.
La lampe de table Shogun de Artemide. DR

  • Le corps et l’abat-jour de la lampe de table Spun light sont réalisés 3 en aluminium noir brillant. Design Sebastian Wrong. Flos, 894 €.
La lampe de table Spun Light de Flos.
La lampe de table Spun Light de Flos. DR

  • La lampe Snoopy (inspirée du sympathique personnage de bande dessinée) a été créée en 1967 par le grand maître du design Achille Castiglioni et son frère Pier Giacomo. Le pied est en marbre et l’abat-jour, en métal émaillé. Flos, 1 008 €.
La lampe Snoopy de Flos.
La lampe Snoopy de Flos. DR

  • Objet culte du design, la lampe Pipistrello a été créée par Gae Aulenti en 1965. Son abat-jour ressemble à une chauve-souris, ce qui se traduit par « pipistrello » en italien. Mythique, elle est exposée dans les plus grands musées du monde. Martinelli luce, 798 €.
La lampe Pipistrello de Martinelli Luce.
La lampe Pipistrello de Martinelli Luce. DR

The good concept store A découvrir dans le concept store