Cinq ans après son ouverture, l’Ace Hotel London de Shoreditch s’est déjà fondu dans le paysage. Une réussite pour la chaîne américaine et un coup de cœur de The Good Life.

Ce n’est un secret pour aucun goodlifer, Ace Hotel fait partie de nos chaînes favorites. Sa collection de boutique-hôtels pointus sans être excluants séduit de plus en plus les voyageurs qui se rendent aux Etats-Unis, de Seattle, où tout a commencé, à Los Angeles ou la Nouvelle-Orléans.

Ace Hotel London Shoreditch.
Ace Hotel London Shoreditch. DR

En 2013, la chaîne américaine décide, 14 ans après l’inauguration de son premier établissement, de franchir l’Atlantique et installe un hôtel à Londres. Où ça ? A Shoreditch, forcément. La quartier arty, punk et rebelle transformé en repaire tendance de jeunes entrepreneurs fascine les visiteurs et attire les groupes hôteliers.

The Rooftop Bar & Terrace, Ace Hotel London Shoreditch.
The Rooftop Bar & Terrace, Ace Hotel London Shoreditch. DR

« Best-seller », « paradis », « référence », « temple du cool » … Dans cette jungle de briques sombres et de nouvelles enseignes, l’Ace Hotel de Shoreditch peut se vanter d’empiler les éloges et les retours positifs. Des superlatifs qu’il semble mériter dès l’entrée. Un porche de briques noirs recouvert d’ampoules comme un vieux théâtre californien et de grandes portes vitrées en fer forgé.

L’une des 258 chambres de l’Ace Hotel London Shoreditch.
L’une des 258 chambres de l’Ace Hotel London Shoreditch. DR

Vient le lobby, un espace commun aux murs bruts et garni de fournitures tantôt chinées tantôt dessinées sur-mesure mais toujours placées avec soin. Une première impression intérieure qui frappe par son naturel, évitant l’écueil de la désorganisation autant que le syndrome « maison témoin ».

Le lobby.
Le lobby. DR

Les 258 chambres sont relativement spacieuses. Surtout, l’espace disponible y est bien valorisé. Là encore, le mobilier, les matériaux (bois, cuivre, briques…) et les détails (courtepointes par A.P.C, guitares accoustiques, amenities de la firme galloise Farmers’ entre autres) font tiquer le visiteur même le moins attentif.

L’une des 258 chambres de l’Ace Hotel London Shoreditch.
L’une des 258 chambres de l’Ace Hotel London Shoreditch. DR

Comme tous les établissements Ace Hotel – et généralement les boutique-hôtels modernes – celui de Londres ne se limite pas à son lobby/espace de coworking et ses chambres. Outre le Hoi Polloi, sa brasserie british, il dispose également de deux bars, dont un rooftop, d’un espace de réunion et d’une salle de gym avec… un mur d’escalade !

Le Hoi Polloi, brasserie anglaise.
Le Hoi Polloi, brasserie anglaise. DR

Pour ne pas renier son identité, Ace Hotel, qui tient, pour chaque ouverture, à s’immerger dans l’environnement urbain, aussi bien visuellement que dans l’esprit, s’est entouré des architectes locaux Universal Design Studio et d’artistes britanniques comme Anna Higgie ou Jonathan Barnbrook. Le résultat ? Un ensemble influencé par plusieurs mouvements, du Bauhaus au Vorticisme et un hôtel parmi les coups de cœur de The Good Life.

Ace Hotel London Shoreditch
100 Shoreditch High St.
Tél. +44 20 7613 9800
www.acehotel.com/london


The good concept store A découvrir dans le concept store