La France devient-elle une terre de whiskies ? Il semblerait bien que oui. Voici, alors, une sélection The Good Life pour apprécier les single malts made in France !

Huit whiskies français à déguster

  • Ce single malt a été élevé pendant sept ans dans des fûts de chêne bicentenaires ayant contenu les plus grands vins de l’île. Il exprime tous les arômes du maquis corse : fenouil, myrte, thym, avec des notes d’agrumes qui apportent de la délicatesse. L’ensemble est frais et élégant. P&M Single Malt 7 ans, origine : Corse.
P&M Single Malt 7 ans, 69 €.
P&M Single Malt 7 ans, 69 €. DR

  • Déjà vigneron et distillateur, Sébastien Castan produit aussi sa propre orge. Ce whisky profite d’une double maturation qui lui apporte une belle rondeur et beaucoup d’amplitude aromatique. Le Vilanova Berbie est frais en bouche, avec une légère sucrosité qui rappelle les plus beaux armagnacs. Vilanova Berbie, origine : Tarn.
Le whiskie Vilanova Berbie, 64 €.
Le whiskie Vilanova Berbie, 64 €.

  • Ce Rare Collection, vieilli en fûts de sauternes, est structuré, tout en élégance avec des arômes de boîte à cigares et de gâteau tiède. La tourbe ne vient qu’en support aromatique et apporte une belle densité, avant de laisser des notes légèrement fumées en finale. G. Rozelieures Rare Collection, origine : Meurthe-et-Moselle.
G. Rozelieures Rare Collection, 46 €.
G. Rozelieures Rare Collection, 46 €.

  • Editeur de whiskies français, Benjamin Kuentz travaille avec de nombreuses distilleries pour ses éditions limitées, aux noms rigolos. Une originalité qui se retrouve aussi à la dégustation, avec ce whisky généreux et intense, riche et très aromatique. B. Kuentz Fin de Partie, origine : Lorraine.
Le whiskie B. Kuentz Fin de Partie vient de Lorraine, 59 €.
Le whiskie B. Kuentz Fin de Partie vient de Lorraine, 59 €.

  • Entreprise centenaire, la distillerie Warenghem est pionnière en France de la production de whiskies et à l’origine de la création de l’indication géographique protégée (IGP) whisky breton. Ce single malt a été élevé en fûts de xérès oloroso de premier remplissage, qui lui apporte rondeur et douceur. Armorik Maître de Chai, origine : Morbihan.
Les whiskies français : l’Armorik Maître de Chai de la distellerie Warenghem, 65 €.
Les whiskies français : l’Armorik Maître de Chai de la distellerie Warenghem, 65 €.

  • Plus breton, tu meurs ! La Distillerie des Menhirs est associée depuis quelques années à l’emblématique chanteur Dan Ar Braz et propose une série limitée dont chaque flacon est signé de son nom. Au-delà du clin d’œil, cette nouvelle édition se distingue par un soyeux extraordinaire, des notes pâtissières, de fleurs de genêts et une finale douce et longue. Eddu Collection Dan Ar Braz, origine : Finistère.
Les whiskies français : l’Eddu Collection Dan Ar Braz, 90 €.
Les whiskies français : l’Eddu Collection Dan Ar Braz, 90 €. DR

  • Distillerie cognaçaise, la maison Daucourt s’est lancée dans le whisky français en commercialisant un blend et un single malt à l’international. Mais la France peut maintenant goûter à ce dernier, très rond et aromatique, avec des notes d’écorce d’orange, de citron confit, avant une finale chaleureuse. Bastille 1789 Single Malt, origine : Charente.
Bastille 1789 Single Malt, 69 €.
Bastille 1789 Single Malt, 69 €.

  • La ferme-distillerie des Hautes Glaces produit des whiskies de terroir à partir d’ingrédients bio. En cette fin d’année, l’entreprise propose une nouvelle expression, Ampelos, éditée à seulement 272 flacons. Ce single cask est très rond et chaleureux, avec des notes de vanille, d’abricot confit et d’amande, et une jolie finale, assez tendue. Domaine des Hautes Glaces Ampelos, origine : Isère.
Domaine des Hautes Glaces Ampelos, 134 €.
Domaine des Hautes Glaces Ampelos, 134 €.

The good concept store A découvrir dans le concept store