Foster + Partners

Marseille :
l'extension de l’aéroport par Foster + Partners

L’aéroport de Marseille n’est plus assez grand pour accueillir le nombre croissant de passagers qui s’y pressent. Le cabinet d’architectes britannique Foster and Partners a été désigné pour s’occuper de son extension.

Un record de passagers en 2016, battu dès 2017, l’aéroport de Marseille accueille près de 9 millions de voyageurs par an. Il connaît l’une des croissances les plus fortes du pays, et se rapproche, en matière de fréquentation, de Lyon-Saint-Exupéry. Etroit, l’aéroport de la deuxième ville de France était obligé de recevoir une extension, reliant le terminal original de Fernand Pouillon inauguré en 1961 (hall 1) et celui de 1992 (halls 3 et 4) réalisé par Richard Rogers.

L’extension de l’aéroport de Marseille imaginée par Foster and Partners.
L’extension de l’aéroport de Marseille imaginée par Foster and Partners. Foster + Partners

La ville de Marseille a décidé de confier cette mission à Foster and Partners.

L’agence de Norman Foster, spécialiste des réalisations de grande envergure, du viaduc de Millau au Wembley Stadium, livrera l’extension pour 2022. L’opération coûtera 250 millions d’euros et permettra à l’aéroport d’augmenter sa capacité d’accueil à 12 millions de passagers par an, suffisant pour tenir jusqu’en 2046.

L’aéroport de Marseille par Foster and Partners.
L’aéroport de Marseille par Foster and Partners. Foster + Partners

Première étape du chantier, la construction d’un « cœur » de verre haut de 22 mètres, ultralumineux, garni de grands arbres d’intérieur. Un nouvel édifice qui fera le lien entre les deux buildings existants, facilitant le flux des voyageurs. Le plafond, formé par un assemblage de caissons est un clin d’œil à l’œuvre de Pouillon, qui avait utilisé le même procédé pour couvrir le hall 1 il y a presque 60 ans.

L’aéroport de Marseille par Foster and Partners.
L’aéroport de Marseille par Foster and Partners. Foster + Partners

Ensuite, les architectes ont imaginé une « jetée », bordée de 12 passerelles. Toujours dans l’optique de faciliter les déplacements de passagers, et des avions, celles-ci seront totalement modulables. Une nouvelle surface de 30 000 m², dont un tiers de zone shopping, 10 ans après la construction du MP2, pour les vols low cost, l’aéroport de Marseille continue sa marche en avant.

L’aéroport de Marseille par Foster and Partners.
L’aéroport de Marseille par Foster and Partners. Foster + Partners

 

The good concept store A découvrir dans le concept store