Frankenstein, la France et James Bond, le Concorde ou l’architecture à Rotterdam, les auteurs de ces nouveaux livres ont tous choisi un angle inattendu mais passionnant.

Choisir un thème pointu, voire très pointu, c’est ce qu’ont décidé les auteurs de ces livres étonnants. De Frankenstein dans la pop culture à un album photo poétique du Concorde, tour d’horizon des nouveautés aux thèmes inédits.

  • Monstre pop

En 1818, Mary Shelley donnait vie à Frankenstein. Un monstre qui tire son nom de son créateur, devenu symbole de l’épouvante. Une nouvelle qui lance le genre de la science-fiction et une réflexion philosophique sur la création. En 200 ans, l’histoire de la créature a eu le droit à des dizaines d’adaptations au cinéma, à la TV, en bandes dessinées… Sans compter les innombrables références au monstre dans la pop culture. C’est ce double-siècle que le critique de cinéma britannique Christopher Frayling retrace dans cette ouvrage où il compile affiches de films, publicités, illustrations et photographies. Un sacré travail.
Frankenstein, The First Two Hundred Years, Christopher Frayling,  Reel Art Press, 208 p., 39,95 €.

“Frankenstein, The First Two Hundred Years” par Christopher Frayling, disponible ici.
“Frankenstein, The First Two Hundred Years” par Christopher Frayling, disponible ici. DR

  • Le paradoxe du Concorde

Icône glamour et désastre écologique, dernier témoignage des pensées utopistes des sixties tombé dans la routine… Le Concorde et son paradoxe ont inspiré le photographe allemand Wolfgang Tillmans. Son ouvrage, publié une première fois en 1997, est réédité pour son vingtième anniversaire. On y trouve 62 clichés d’une simplicité déconcertante, d’un avion pourtant fascinant. Superbe !
Concorde, Wolfgang Tillmans, Walther König, 128 p., 19,80 €.

“Concorde” par Wolfgang Tillmans, disponible ici.
“Concorde” par Wolfgang Tillmans, disponible ici. DR

  • Bond, son lien avec la France

Sophie Marceau, Eva Green, Casino Royale, Dangereusement vôtre… La France est omniprésente dans l’œuvre de Fleming. Pierre-Olivier Lombarteix, l’auteur de La France de Fleming, compte plus de 1000 références à l’hexagone dans les 22 aventures de James Bond. C’est plus que tout autre pays, sauf celui de Sa Majesté, bien entendu. Lombarteix s’est donc échiné à comprendre pourquoi le créateur de 007 était aussi « obsédé » par la France. Entre ses plongées avec Cousteau et la rencontre avec sa femme en Normandie, l’auteur tisse son argumentation tout au long d’un ouvrage passionnant, et pas seulement pour les fans de l’agent secret le plus célèbre – quel comble – du monde.
La France de Fleming, James Bond, une passion française, Pierre-Olivier Lombarteix, Le Temps Editeur, 240 p., 16 €.

“La France de Fleming, James Bond, une passion française” par Pierre-Olivier Lombarteix, disponible ici.
“La France de Fleming, James Bond, une passion française” par Pierre-Olivier Lombarteix, disponible ici. DR

  • Rotterdam au nom de Zus

Rotterdam, dont on vous en parle très souvent, est une ville en expansion permanente. Cette transformation audacieuse et intelligente, la cité la doit, en partie à ses architectes de talent. MVRDV, par exemple, mais aussi ZUS. Les fondateurs de ce cabinet, Elma van Boxel et Kristian Koreman, sont partis de leurs projets les plus aboutis – et les plus récompensés – Luchtsingel et Schieblock, pour retracer 15 années de travail à Rotterdam. Un livre dont la sortie est prévue pour le début de l’année prochaine et que The Good Life attend avec impatience.
City of Permanent Temporality, ZUS, Nai010, sortie prévue en février 2018.

“City of Permanent Temporality”, ZUS, disponible en février 2018.
“City of Permanent Temporality”, ZUS, disponible en février 2018. DR

 

 

 

The good concept store A découvrir dans le concept store