Riesling, gewurtz, sylvaner : les vignobles alsaciens vantent une incroyable variété. Certains domaines sont connus depuis plusieurs siècles, d'autres apportent un souffle de nouveauté à la région. Voici une sélection The Good Life pour bien remplir votre cave !

La sélection de The Good Life des meilleurs vins d’Alsace pour arroser vos tables.

  • Pfaff, Ancestrum. En Alsace, peut-être plus qu’ailleurs, l’esprit coopératif s’est développé dès le début du XXesiècle. Et la cave de Pfaffenheim en témoigne. Créée en 1955, elle a fusionné avec celle de Guebwiller à la fin des années 60. Joyau de la cave, la cuvée Ancestrum n’est produite que les années exceptionnelles. Terroir, cépage et climatologie donnent alors un puissant concentré, dont le fruit est incomparable au nez avec ses notes de melon, de bergamote et de menthe. En bouche, la douceur est tendue par une structure acide qui laisse envisager une belle garde. Autant de qualités qui lui ont valu une médaille d’or au Concours international des gewurztraminer du monde, en 2009, et une médaille d’argent au Grand Concours du monde en 2012.
    Millésime : 2012
    Prix : 20 € (départ cave)
Vins d’Alsace : Pfaff, Ancestrum. Millésime 2012.
Vins d’Alsace : Pfaff, Ancestrum. Millésime 2012.

 

  • Wolfberger, Sélection de grains nobles. Nom commercial de la cave coopérative d’Eguisheim, Wolfberger présente, avec cette sélection de grains nobles, un bel exemple de savoir-faire. Les raisins atteints de pourriture noble (botrytis) – ce qui leur confère une concentration d’arômes et de sucre remarquable – sont triés manuellement pour ne garder que les plus secs. Cette AOC ne permet que de très petits rendements, mais le résultat est à la hauteur du soin apporté. Le nez riche se dévoile sur des notes florales, puis fruitées. Il délivre des arômes de pétales de rose et de fruits exotiques. La bouche, ample et très équilibrée, s’exprime sur des notes de vanille, de cannelle, de miel et de nougat, avant une finale longue, légèrement épicée.
    Millésime : 2012
    Prix : 30 € (37 cl)
Vins d’Alsace : Wolfberger, Sélection de grains nobles. Millésime : 2012.
Vins d’Alsace : Wolfberger, Sélection de grains nobles. Millésime : 2012.

 

  • Marcel Deiss, Grasberg,« La colline où pousse l’herbe ». Situé à Bergheim, le domaine Marcel Deiss remonte au XVIIIesiècle. Aujourd’hui, Jean-Michel Deiss exploite 27 ha de vignes, soit environ 220 parcelles en biodynamie, dont le grasberg. Ici, la maigreur des sols calcaires conduit la vigne à plonger profondément à la recherche d’énergie. Avec les gewurtz complantés avec du riesling et du pinot gris, Jean-Michel Deiss produit ce superbe vin demi-sec exotique, gras et lumineux. Le nez explose sur des notes d’agrumes confiturés et de menthe fraîche. En bouche, le fruit est vibrant avec une belle acidité d’agrume, mais beaucoup d’harmonie et d’équilibre avant une finale plus douce, mais pleine de vitalité. Un grand vin qui pourra se garder plusieurs années.
    Millésime : 2012
    Prix : 34,50 € (départ cave)
Vind d’Alsace : Marcel Deiss, Grasberg. Millésime 2012.
Vind d’Alsace : Marcel Deiss, Grasberg. Millésime 2012.

 

  • Ribeauvillé, Altenberg de Bergheim. Fierté des vignerons de Bergheim, l’Altenberg est connu et réputé pour ses grands vins depuis le XIIesiècle, et la cave de Ribeauvillé en possède quelques parcelles. Les raisins, vendangés exclusivement à la main, permettent de produire ce grand cru au nez aromatique, ouvert et typé aux notes de litchis mûrs. L’attaque est franche et nette, la bouche, longue, structurée et puissante, marque de son terroir d’origine. Servir ce vin entre 10 et 12 °C et à carafer, si possible, pour permettre aux arômes de s’ouvrir. L’idéal étant de le déguster sur un plat asiatique ou indien, pas trop épicé. Et surtout, un vin à garder (longtemps) pour découvrir de nouveaux parfums au fil de son évolution.
    Millésime : 2015
    Prix : 18,95 € (départ cave)
Vins d’Alsace : Ribeauvillé, Altenberg de Bergheim. Millésime : 2015.
Vins d’Alsace : Ribeauvillé, Altenberg de Bergheim. Millésime : 2015.

 

  • Zind-Humbrecht, Hengst Vendages Tardives. Pionnier de la biodynamie dans la région, le domaine Zind-Humbrecht produit des pépites, dont ce très beau grand cru. Sur les parcelles du Hengst, peu sensibles au botrytis, les vendanges tardives sont rares, mais, en 2011, l’humidité a été suffisante pour que la pourriture noble se développe. Le gewurztraminer donne ici toute son expression avec, au nez, une complexité aromatique peu ordinaire (notes d’épices, de cuir, de pierre, de cire, de litchi et de mangue). En bouche, la minéralité surprenante ne prend pas le pas sur le côté liquoreux, mais l’exalte. Avec sa sucrosité importante (102 g/litre), c’est un vin de très grande garde, à l’instar des plus grands sauternes.
    Millésime : 2011
    Prix : 102 €
Vins d’Alsace : Zind-Humbrecht, Hengst Vendanges Tardives. Millésime : 2011
Vins d’Alsace : Zind-Humbrecht, Hengst Vendanges Tardives. Millésime : 2011

 

  • Cave de Turckheim, BrandFondée en 1955, la cave de Turckheim propose des vins haut de gamme, dont sa vedette : le grand cru Brand (« brûlé », en allemand). Sur ce coteau granitique, la légende raconte qu’un dragon y affronta, sans succès, le soleil. L’ensoleillement y est particulièrement remarquable et offre un terroir d’exception pour le gewurtz, qui représente 31 % de l’encépagement des quelque 57,95 ha plantés. Le millésime 2013 a permis aux raisins d’atteindre leur pleine maturité pour s’ouvrir au nez sur d’élégants arômes miellés de litchi et de rose. En bouche, il est moelleux, riche, dense et complexe avec beaucoup de finesse. A déguster frais (5°C), avec des fromages affinés, des bleus (Stilton) ou, plus classiquement, un foie gras d’oie.
    Millésime : 2013
    Prix : 49 € (départ cave)
Les vins d’Alsace : Cave de Turckheim, Brand. Millésime : 2013.
Les vins d’Alsace : Cave de Turckheim, Brand. Millésime : 2013.

The good concept store A découvrir dans le concept store