Au Royaume du Danemark, la bicyclette est une reine qui n’a rien de petite ! A Aarhus, la deuxième ville du pays, le constat est encore plus impressionnant. Piétons, prenez garde !

Fait-il bon être piéton à Aarhus ? Le Danemark a la religion du vélo. Qui n’est pas un loisir, mais un moyen de transport rapide. Les pistes cyclables ont la part royale de la chaussée. Attention au bipède qui s’égarerait sur la mauvaise voie ! Les cyclistes, souvent chargés d’un enfant sur le porte-bagages avant, filent comme le vent.

A Aarhus, tout le monde est à vélo !
A Aarhus, tout le monde est à vélo ! Vasantha Yogananthan

Le ciel file plus vite encore, les nuages galopant au-dessus de vos têtes vers on ne sait quel rendez-vous. Entre deux cumulus alternent, la plupart du temps, des pans de ciel bleu outremer et ce qu’on appelle pudiquement ici des « showers » – entendez « une bonne douche ». On reconnaît les autochtones au fait qu’ils continuent stoïquement à marcher ou à pédaler, en short et tee-shirt, alors que les touristes dégainent les parapluies prêtés par les hôtels.

Design et bicyclette, so Danish…
Design et bicyclette, so Danish… Vasantha Yogananthan

Les Danois n’ont pas de parapluie ; ils sont imperméables ! Il est vrai que la douche passe vite et que la lumière revient immuablement. Et allez trimballer un parapluie sur un vélo ! Aarhus possède 55 stations où l’on peut emprunter l’une des 400 bicyclettes publiques. Il suffit, comme pour un chariot de supermarché, d’introduire une pièce de 20 DKK (environ 3€) qui vous est restituée à la fin de la balade. Imaginez ce système en France !

La ville compte de nombreux garages à vélos XXL.
La ville compte de nombreux garages à vélos XXL. Vasantha Yogananthan

www.bikecityaarhus.com


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store