The Good Life a sélectionné 5 de ses motos favorites. Avec leur ligne néo-rétro ultratendance, elles n'ont pas besoin d'une puissance démesurée pour offrir des senstations grisantes et nous faire craquer. Pleines de caractère, elles attirent tous les regards... Cette semaine, la Harley-Davidson Forty-Eight, délicieusement méchante...

La Harley-Davidson Forty-Eight a bousculé un peu les genres depuis son arrivée en 2010. Trapue, elle en impose vraiment avec sa ligne basse, son gros bicylindre en V et son savant mélange de pièces chromées et d’habillages sombres à la Dark Custom. Pour ce millésime 2017, elle a même renforcé son côté « bad boy » avec une grosse fourche de 49 mm de diamètre et des amortisseurs arrière réglables en précharge. Pas de quoi bousculer sa tenue de route, mais côté look, ça en jette. Ce custom-bobber vintage en provenance directe de Milwaukee ne cesse de s’encanailler : ses roues adoptent de nouvelles jantes à bâtons, ses échappements s’habillent de pare-chaleur, son filtre à air camembert s’affine…

Voilà de quoi lui donner un style encore plus méchant. Elle conserve bien sûr ses touches originales comme son imposante roue avant de 16 pouces. Ou encore ce fameux réservoir « peanut », d’une contenance de 7,95 l, une forme créée en 1948 par la marque… d’où le nom du modèle. Au côté de ce style si particulier, la belle américaine n’hésite pas à en mettre plein les sens. Vibrations maîtrisées à souhait pour une distillation au moment opportun, gros couple moteur, sonorité grave et sourde, tout concourt sur cette Forty-Eight à ne pas passer pour le gendre parfait. Et ça tombe très bien !

Harley-Davidson Forty-Eight.
Harley-Davidson Forty-Eight. DR

Harley-Davidson Forty-Eight :

  • Moteur : bicylindre en V de 1 200 cm3.
  • Puissance : 67 ch.
  • Poids : 250 kg.
  • Prix : 12 410 €.

www.harley-davidson.com

The good concept store A découvrir dans le concept store