Fonds Eileen Gray

Archi, design, mode :
5 expos remarquables de la Côte d’Azur au Wisconsin

Victor Horta à Bruxelles, Cristóbal Balenciaga à Londres, René Lalique en Alsace, Frank Lloyd Wright à Milwaukee et Eileen Gray à Roquebrune sont mis à l’honneur cette année.

Les cinq expositions design, mode et architecture de la rentrée by The Good Life


  • Roquebrune-Cap-Martin, villa E-1027 – Avec vue sur la mer

E-1027. Le nom de cette villa résonne comme une formule mathématique. Créé en 1929, par Eileen Gray, ce joyau architectural resta longtemps dans l’ombre du cabanon de son voisin, le fameux Le Corbusier, qui s’invita jusque dans son salon pour « salir » les murs de ses compositions murales. Désormais restaurée et classée monument historique, cette maison design en bord de mer et son mobilier (meubles à tiroirs pivotants, paravents en blocs laqués, tapis, luminaires…) résument le style Art déco d’Eileen Gray. Une exposition – conçue en collaboration avec le Centre Pompidou – complète cet hommage à la créatrice irlandaise, à la fois architecte, designer, peintre et photographe.

Eileen Gray Maison Tempe a Pailla route de Castellar – Menton Terrasse 1931-1933.
Eileen Gray Maison Tempe a Pailla route de Castellar – Menton Terrasse 1931-1933. Fonds Eileen Gray

Eileen Gray, une architecture de l’intime
Villa E-1027, jusqu’au 30 octobre.
Sentier Massolin, Roquebrune-Cap-Martin (06).

www.capmoderne.com
 


  • Bruxelles, ADAM – Made in Belgium

Et si Victor Horta, fer de lance de l’Art nouveau en Belgique, cachait une flopée de designers tout aussi talentueux ? Réponse avec Panorama, l’exposition qui retrace cent ans de design en Belgique, de l’Exposition universelle de 1885 à la fermeture du Design Center de la galerie Ravenstein. Entre-temps, tous les styles auront déferlé sur la Belgique, promus pour des raisons politiques voire économiques. C’est ainsi que Meurop créa une chaise en kit produite en masse et vendue à un prix abordable pour répondre aux besoins d’une société de plus en plus consumériste. Ce parcours révèle des pièces emblématiques, mais aussi inédites, comme ce tapis d’Henry Van de Velde conçu pour le roi Léopold III et jamais montré au public. C’est à l’ADAM que se déroule ce Panorama, un musée inauguré en décembre 2015, à deux pas de l’Atomium, construit à l’occasion de l’Exposition universelle de 1958.

Marcel Baugniet (1869-1995), Chaise longue, 1928.
Marcel Baugniet (1869-1995), Chaise longue, 1928. KMKG-MRAH

Panorama. A History of Modern Design in Belgium
ADAM, jusqu’au 7 janvier.
Trade Mart Brussels, Belgiëplein 1.
www.adamuseum.be


  • Londres, Victoria & Albert Museum – Balenciaga, le couturier des couturiers

Appelez-le « Maître », car tel était le surnom de Cristóbal Balenciaga (1895-1972), l’un des plus grands couturiers du siècle dernier. Son style, classique et épuré, transforma la silhouette féminine au cours des années 50-60, inspira nombre de ses pairs et lui valut l’admiration de Coco Chanel. Cette exposition présente une centaine de vêtements (tuniques, robes à glissière, jupes ballon…), de chapeaux et de sacs iconiques, créés notamment pour des stars hollywoodiennes comme Marlène Dietrich ou Ava Gardner. « La haute couture est un grand orchestre que seul Balenciaga sait diriger, déclara Christian Dior. Tous les autres créateurs que nous sommes, suivons simplement ses indications. »

Cristóbal Balenciaga « at work », 1968, Paris, France. Photographie d’Henri Cartier-Bresson.
Cristóbal Balenciaga « at work », 1968, Paris, France. Photographie d’Henri Cartier-Bresson. Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

Balenciaga : Shaping Fashion
Victoria & Albert Museum, jusqu’au 18 février.
Cromwell Road, Knightsbridge.
www.vam.ac.uk


  • Wingen-Sur-Moder, musée Lalique – L’exotisme de Lalique

La femme, la flore, la faune… Les sources d’inspiration du joaillier René Lalique ne se sont pas limitées aux volutes de l’Art nouveau ou à la sobriété des formes de l’Art déco. Entre 1885 et 1945, il emprunta à toutes les époques et à tous les pays pour créer bijoux, flacons de parfum, vases, chandeliers et même des bouchons de radiateur devenus légendaires. Des hiéroglyphes égyptiens aux estampes d’Hokusai, des poteries mexicaines aux décors et costumes des Ballets russes, le maître verrier sut nourrir son imaginaire de toutes les découvertes de son époque. Un retour aux sources à découvrir en son musée, non loin de Strasbourg.

Lalique René, Flacons Sans Adieu, 1929.
Lalique René, Flacons Sans Adieu, 1929. Studio Y. Langlois Collection Benjamin Gastaud

Quand Lalique s’inspire du monde
Musée Lalique, jusqu’au 5 novembre.
40 Rue du Hochberg, Wingen-sur-Moder (67).
www.musee-lalique.com


  • Milwaukee, MAM – Archi-maître

Inutile de présenter Frank Lloyd Wright, le plus grand architecte américain de l’histoire selon l’Institut des architectes. Pour célébrer le 150e anniversaire de sa naissance, le musée d’Art de Milwaukee présente une sélection de ses dessins, ainsi que quelques-unes de ses créations de meubles, de vitraux et de textiles.

Fallingwater, résidence d’Edgar J. Kaufmann en Pennsylvanie, par Frank Lloyd Wright.
Fallingwater, résidence d’Edgar J. Kaufmann en Pennsylvanie, par Frank Lloyd Wright. © Carol M. Highsmith’s America

Frank Lloyd Wright : Buildings for the Prairie
Milwaukee Art Museum, jusqu’au 15 octobre.
700 N Art Museum Drive.
www.mam.org


The good concept store A découvrir dans le concept store