L’un des poumons de l’âme motarde parisienne se trouve dans la petite rue Amelot, qui mène à la place de la Bastille. Vrai repaire pour amateurs de deux-roues, ses trottoirs sentent bon l’huile moteur. Au milieu des garages et des boutiques motos, The Good Life s’est arrêté au numéro 29.

Devant la vitrine du 29, rue Amelot, stationne fièrement sa majesté la Triumph Rocket III, un monument de la moto avec son moulin de 2,3 litres ! Autant dire qu’on se demande ce que peut annoncer une telle diva… Mr S Motorcycles indique l’enseigne. La curiosité pousse à franchir la porte pour aller y voir de plus près. Pierres apparentes aux murs, mobilier en bois, plaques émaillées anciennes, petit salon où prendre un café, poste de barbier, portants de vêtements avec de belles pièces en cuir et en jean, et, last but not least, trois superbes motos préparées qui semblent plus appartenir au monde de la déco qu’à celui de la vente de motos. Etrange mélange, digne des plus beaux concept-stores de Mitte, à Berlin.

Une magnifique Triumph Rocket III, propriété du patron Bertrand Saugnac, trône fièrement devant la boutique parisienne située 29, rue Amelot.
Une magnifique Triumph Rocket III, propriété du patron Bertrand Saugnac, trône fièrement devant la boutique parisienne située 29, rue Amelot. Christophe Wagnies

Assis derrière un bureau magistral, le patron, Bertrand Saugnac, accueille avec un grand sourire chaque interpellé qui entre dans son antre. Une fois passées les cordialités d’usage, la passion prend le dessus. L’homme est un épicurien. Il aime les bonnes et belles choses. A l’image de son café Demissie Edema, de la maison de torréfaction Coutume, en provenance directe du sud-est de l’Ethiopie. Les notes de prune, de cassis et de myrtille ajoutent à l’effet de surprise générale. La Triumph, dehors, est bien à lui, autre preuve de sa recherche de sensations rares et différentes.

Mr S Motorcycles, un style à part

« J’ai toujours été passionné de deux roues, malgré mon passé professionnel chez les constructeurs automobiles, évoque le propriétaire en s’illuminant. Cela me vient de mon grand-père et de mon père. Ma première moto a d’ailleurs été l’une des siennes : une Vespa de 1956. Et j’ai récupéré les meubles et plein d’accessoires du garage de mon grand-père pour meubler ma boutique. » Tout ici semble d’ailleurs raconter cette histoire, telle cette Gnome & Rhone de 1936 qui trône sagement dans un coin. « Ce n’est pas celle de mon grand-père, reprend Bertrand. C’est un ami qui me l’a donnée en souvenir. » Et de détailler : « Je voulais proposer des motos préparées, rares et belles. Elles sont choisies pour leur style à part et pour leur prix accessible. »

Bertrand Saugnac, patron du concept-store Mr S Motorcycles.
Bertrand Saugnac, patron du concept-store Mr S Motorcycles. Christophe Wagnies

Ainsi, ce sont un bobber et un scrambler griffés de l’atelier Dauphine-Lamarck, plus un café-racer de l’atelier Olli qui sont pour le moment bien à vendre chez Mr S Motorcycles. « Je travaille avec eux parce que j’ai décidé de bosser avec des gens que j’apprécie et qui font de belles machines. Cependant, je reste ouvert à toute proposition pour peu que les échanges soient dans le même cadre », prévient Bertrand. Un état d’esprit qui sonne comme une sorte de ligne de conduite de l’entrepreneur : « J’aime les belles rencontres avec des moments simples et sympas. Et ma boutique est le reflet de cela. Je voulais créer un lieu de vie autour de la moto, raffiné, sans toutefois me restreindre aux seules motos. »

Le concept du total-look

Autour des machines, les portants et les casiers reflètent cette volonté : blousons de belle facture, en cuir ou en jean, accessoires moto ou de mode… « Ce sont des vêtements de tous les jours, avec du style, et de belle conception, précise le patron. Egalement de la bagagerie, dont un sac de casque antivol inviolable, avec fil en métal, pour l’attacher où on veut. Il s’agit pour le moment d’un prototype, mais il sera rapidement commercialisé. »

Le lieu ne vend pas uniquement des deux-roues. Il propose également des vêtements, des accessoires…
Le lieu ne vend pas uniquement des deux-roues. Il propose également des vêtements, des accessoires… Mickael Basara

Dans l’univers distingué de Mr S Motorcycles, se mêlent bien sûr quelques casques et des gants, mais aussi des jeans et des pantalons japonais, des casquettes… Et pour parfaire le style de chaque client, le poste de barbier vient conclure le concept du total-look. « Il me reste à trouver le barbier, prévient Bertrand. Je cherche une personne qui adopte l’esprit de la boutique, car ici tout forme un tout. » Un tout que visait le cinquantenaire, dans un esprit calme, posé, autour du plaisir et du partage. « Je suis heureux d’avoir créé cet espace et ma volonté est que les gens qui entrent ici le soient aussi, heureux ». Tant et si bien qu’il est vraiment difficile de quitter ce lieu aussi atypique que convivial. Good luck Mr. Saugnac !

…et prévoit même un poste de barbier.
…et prévoit même un poste de barbier. Christophe Wagnies

Mr S Motorcycles
29, rue Amelot (Paris 11e)
www.mrs-motorcycles.com

Les marques du concept-store Mr S Motorcycles


The good concept store A découvrir dans le concept store