Jusqu’au 17 septembre Thalys partage avec les visiteurs de la Galerie Joseph, Paris 3e, des parfums récoltés dans quatre villes européennes. A l’origine de ce voyage par les sens, l’audacieuse agence Rosapark.

Nos cerveaux associent des odeurs à des lieux ou des moments et il suffit parfois d’un effluve familier pour voyager, dans le temps ou dans l’espace. Partant de ce principe universel, le groupe ferroviaire Thalys propose aux curieux l’expérience « Scents of the City ». Un aperçu de quatre villes desservies par ses trains, par le nez. Ainsi, jusqu’au 17 septembre à la Galerie Joseph (Paris 3e), il est possible de venir sentir 64 parfums différents, récoltés dans autant de points sur les cartes de Paris, Bruxelles, Amsterdam et Cologne.

L’installation des 64 parfums répartis dans 752 tubes en suspension.
L’installation des 64 parfums répartis dans 752 tubes en suspension. DR

Des parfums iconiques répartis dans 752 tubes en suspension, dans un dégradé multicolore. Parmi les plus étonnants, l’odeur de la fosse aux lions du zoo de Cologne, celle enfumée d’un coffee-shop amstellodamois, celle du Parc Royal de Bruxelles ou encore des vieux meubles aux enchères de l’Hôtel Drouot de Paris. Gaufres belges, tartines beurrées du bistrot parisien Paul Bert, latex du musée de l’érotisme d’Amsterdam ou bretzels, sont d’autres surprises réservées par ce Thalys… Toute visite se termine avec la distribution de city-guides qui recensent l’intégralité des adresses hors des sentiers battus dénichées par les équipes Thalys, et la possibilité de commander son billet directement, histoire de pousser au maximum le nouveau concept « Travel Agency » voulu par le groupe.

Pour se muer en agence de voyage, Thalys propose des city-guides qui recensent toutes les adresses où le groupe a récolté les effluves.
Pour se muer en agence de voyage, Thalys propose des city-guides qui recensent toutes les adresses où le groupe a récolté les effluves. DR

Une idée étonnante qui trouve racine chez Rosapark, l’agence qui bouscule le petit monde de la pub depuis quelques années (voir encadré), par ses innovations et ses concepts jusqu’au-boutistes. Il y a deux ans, déjà, ils marquaient les esprits avec « Sounds of the City », pour Thalys, où cette fois c’était l’ouïe qui servait de moyen de transport, sur le même principe que « Scents of the City », avec des sons enregistrés partout dans les villes desservies. Des expériences ludiques et bien pensées qui ont pour but de changer l’image de Thalys, d’un simple outil pour se déplacer en vrai connaisseur de ses villes, même de leurs adresses les moins connues. A Bruxelles en juin dernier l’installation éphémère a cartonné, avant de déménager à Paris cette semaine et dans le futur à Amsterdam et Cologne. L’opération séduction à l’air de fonctionner…

La campagne Scents of the City

Thalys : Scents of the City, l’agence de voyage olfactive
Galerie Joseph, jusqu’au 17 septembre.
66 rue Charlot (Paris 3e).
www.thalys.com

The good concept store A découvrir dans le concept store