Photographe : Marine Mocaer
The Good Dads, ces héros

The Good Dad #4
Rencontre avec Emmanuel, la maison en partage

Être papa, c’est un métier pas comme les autres. The Good Life et Stokke donnent la parole à ces good dads qui jonglent entre carrières professionnelle, de papa et de parisien.

Emmanuel Arnaud a une conception bien particulière du foyer.

Pour lui, la maison idéale ne l’est pas uniquement aux yeux de ses habitants, elle doit l’être aussi pour les convives de passage. Pas étonnant alors s’il créé en 2011 GuestToGuest, une plateforme en ligne d’échange gratuit de maisons. Quand nous visitons les locaux de cette start-up parisienne, nous sommes accueillis par une imposante montagne de ballons dorés indiquant « 300 000 ». « GuestToGuest vient de dépasser les 300 000 maisons prêtes à l’échange ! » nous explique Monsieur le Président, avec un clin d’œil pour Charles-Edouard, son co-président d’associé. Un beau modèle de réussite qui réinvente l’hospitalité à échelle humaine.

Le principe de GuestToGuest n’est pas de proposer à la location des maisons. « Nous souhaitons favoriser les échanges humains entre les membres, qui prêtent un logement – évidemment – mais pas que ! Ce qui me tient à cœur, c’est que les membres soient reçus comme des amis et non pas comme de simples locataires. » Emmanuel est profondément convaincu par l’échange de maison et éduque sa petite tribu à l’hospitalité. Quand il reçoit des guests chez lui, Quentin, 7 ans, Marius, 5 ans et Raphaël, 2 ans, laissent leurs jouets en libre-service pour les enfants qui prendront leurs places le temps d’un week-end.

Moment câlin entre Emmanuel, Raphaël… et le doudou !
Moment câlin entre Emmanuel, Raphaël… et le doudou ! Photographe : Marine Mocaer

Raphaël, le petit dernier, prend la pause pour nous.

Son papa nous brosse un portrait amusé de son fils : « C’est un vrai casse-cou ! Vous avez de la chance, il y a deux semaines, il portait encore le bras en écharpe car il se l’était cassé… ». Mais le plus drôle reste son addiction au chocolat. « Il est en cure de désintox’ pour le moment » nous confie-t-il. « Nous stockions le chocolat dans le tiroir du bas dans la cuisine mais nous avons dû le déplacer dans les placards car Raphaël avait compris la combine et avait pris pour habitude de se servir dans notre dos ».

Emmanuel partage avec Laure, son épouse, un bel appartement du 9ème arrondissement de Paris. Les tâches sont réparties à 50/50, « même si Laure est plutôt la chef de projet alors que je suis son exécutant ». Être papa, ce serait donc un métier ? « Un métier ? Sûrement pas ! J’ai un job, je suis chef d’entreprise. Être papa, c’est différent. Un peu comme une vocation que l’on découvre sur le tard ».

Et en termes de déco ? « Plus on a d’enfants à la maison, moins on s’en préoccupe » prévient Emmanuel, « nous avons défini nos priorités ». D’un coup d’œil nous repérons tout de même quelques belles pièces design ça et là, dont un imposant miroir au cadre en bois sculpté, souvenir de la maison de famille d’Emmanuel sur les bords du lac Majeur, en Italie. « Mais ma pièce préférée reste la plus belle et la plus pratique ». On comprend vite ce que le chef d’entreprise cherche à nous dire. En prenant Raphaël dans les bras, il s’installe dans sa Tongue Chair de Pierre Paulin et nous fait une démonstration de moment tendre avec son fils.

Séance coloriage en famille, gare aux tâches !
Séance coloriage en famille, gare aux tâches ! Photographe : Marine Mocaer

Deuxième démonstration quand il dépose le petit dernier dans sa chaise Tripp Trapp de Stokke.

« Cette fois-ci, le confort est à 100% pour Raphaël et je sais qu’une fois logé dans sa chaise, rien ne peut lui arriver ». Pas la peine de faire l’acrobate, bébé, Stokke a pensé à tout !

La petite famille d’Emmanuel est une inconditionnelle de la marque norvégienne : « nous avons deux Tripp Trapp à la maison, pour trois enfants… Il y a toujours un jaloux ! Mais quel bonheur de pouvoir se dire que tous mes enfants se seront assis dans la même chaise, quel que soit leur âge ». Quentin, Marius et Raphaël peuvent en effet partager la même assise, à quelques détails près : la plateforme ajustable pour les pieds et le plateau amovible pour dîner. « Et c’est aussi idéal quand des guests prennent possession de notre appart’, la Tripp Trapp s’adapte également à leurs enfants ! ».

Une belle histoire de partage.

Découvrez nos autres Good Dads dans notre dossier spécial.

Les adresses design d’Emmanuel :

-Les Puces de Saint-Ouen pour chiner le dimanche

-Le magasin Idea Paris Design, 58 Rue Greneta dans le 2ème arrondissement, pour trouver de belles pièces d’inspiration scandinave qui s’accordent à merveille avec l’allure épurée de la Tripp Trapp

-Bruxelles, pour ses puces et ses foires

 

JEU-CONCOURS STOKKE

Cette année, Stokke habille sa chaise emblématique de nouveaux coloris et d’une matière premium : Chêne Noir, Chêne Blanc et Chêne Gris délavé.

Cette Tripp Trapp vous en rêvez ? N’attendez plus pour vous en emparer en participant à notre jeu-concours !

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store