De la Venise du XIVe siècle au drame actuel des migrants, des récits venus d’Italie aux témoignages érotiques recueillis du côté de Marseille, petite balade en images autour de la grande bleue.

Nos Good Bubbles pour l’été

Histoires vraies
L’Italienne Laura Scarpa dessinait pour le magazine Blue dans les années 90. Des scénettes érotiques, façon BD d’auteur (chose rare à cette époque), inspirées de ses propres histoires, où celles de ses amies. Sexe en public, imagination débordante, moments crus, Sous les Etoiles, publié en février dernier rassemble ses plus belles planches. Sous le trait affûté de l’illustratrice, qui enseigne aujourd’hui son art aux jeunes pousses de la BD transalpine, pas de place pour le vulgaire, mais pas de tabou non plus.
Sous les Etoiles, Laura Scarpa, Delcourt, 80 p., 16,95 €.

« Sous les Etoiles », Laura Scarpa, Delcourt, 80 pages.
« Sous les Etoiles », Laura Scarpa, Delcourt, 80 pages. DR

Troublant
Un dessin particulier, griffé, que l’auteur Jules Stromboni travaille au clou sur une planche d’acétate avant d’y apposer l’encre. Une méthode éreintante pour mieux sentir le poids de l’histoire étouffante de Mazzeru. En Corse, un jeune homme aux dons de prémonition (un “Mazzeru” donc) assiste au viol de la jeune fille qu’il aime par son père. On suit alors leurs vies d’après ce drame. Une violence soulignée par de lourdes lignes en noir et blanc, et une trame inspirée par les légendes arctiques. Le tout transposé dans la Corse rurale du XIXe. Peu de textes (souvent de courts poèmes), mais des expressions dans les visages des personnages qui valent mille mots. Brut et magnifique.
Mazzeru, Jules Stromboni, Casterman, 170 p., 29 €.

« Mazzeru », Jules Stromboni, Casterman, 170 pages.
« Mazzeru », Jules Stromboni, Casterman, 170 pages. DR

Révolutionnaires
Oui, on peut être une androïde et posséder une solide personnalité ! Noa est une délicieuse poupée synthétique qui rêve de bonheur et refuse de se laisser dicter son destin. Influencée aussi bien par Barbarella et Madonna que par Marilyn, elle évolue dans un monde enchanteur à la Miyazaki, mais dans lequel la réalité n’est pas aussi rose qu’il y paraît. Avec Sky-Doll, série en forme d’ode à la liberté, Barbucci et Canepa se livrent à une critique vigoureuse du conformisme. Leur propos est nourri par leur double expérience de la religion catholique et de la Disney Company, auxquelles ils reprochent, à l’une comme à l’autre, d’endormir et d’endoctriner les masses – chacune à sa manière…
Sky-Doll. Sudra, Barbucci et Canepa, Soleil, 56 p., 14,95 €.

« Sky-Doll », Sudra, Barbucci et Canepa, Soleil, 56 pages.
« Sky-Doll », Sudra, Barbucci et Canepa, Soleil, 56 pages. DR

Mille plus une nuit
De Kaboul au Caire, découvrez les destins hauts en couleur du bûcheron Hâsib, de la reine des serpents et de Shamsa, la femme-oiseau du roi Salomon. David B. fait revivre l’univers des Mille et Une Nuits et ses ambiances envoûtantes dans un album qui fait la part belle au rêve et à l’aventure, servi par son dessin foisonnant et par son imagination graphique infatigable.
Hâsib et la Reine des serpents. Deuxième partie, David B., Gallimard, 48 p., 16 €.

« Hâsib et la Reine des serpents », deuxième partie, David B., Gallimard, 48 pages.
« Hâsib et la Reine des serpents », deuxième partie, David B., Gallimard, 48 pages. DR

Spaghetti
L’expression « western italien » ne s’applique pas qu’au cinéma : la bande dessinée transalpine a toujours entretenu la tradition du western depuis le succès de Tex Willer, grand classique des fumetti (« petites fumées », nom donné à la BD en Italie, en référence à la forme des bulles dans lesquelles s’expriment les personnages). La Règle du jeu offre l’occasion d’apprécier le trait réaliste de Serpieri en dehors de Druuna, tandis que Colt Frontier met en valeur le graphisme de Toppi, caractérisé par ses ambiances oniriques. Si les récits de Serpieri se situent dans le cadre classique des affrontements entre Indiens et Blancs, le recueil d’histoires courtes de Toppi met en scène des personnages solitaires, confrontés à la soif de l’or et à l’âpreté de la vie dans l’Ouest.
La Règle du jeu, Serpieri, Mosquito, 64 p., 14 €.
Colt Frontier, Toppi, Mosquito, 94 p., 18 €.

« La Règle du jeu », Serpieri, Mosquito, 64 pages.
« La Règle du jeu », Serpieri, Mosquito, 64 pages. DR

Strip-tease
Spirou mène à tout, même à l’érotisme ! Fabien Vehlmann, l’actuel scénariste du célèbre groom, change de registre avec ce recueil de confidences, glanées auprès d’hommes et de femmes qui se dévoilent avec naturel. Illustré par les dessins de Chloé Cruchaudet, ce livre original navigue entre érotisme et sociologie, révélant la part d’humanité, tour à tour étrange et charmante, qui se cache en chacun d’entre nous.
L’Herbier sauvage, Vehlmann et Cruchaudet, Soleil, 136 p., 17,95 €.

« L’Herbier sauvage », Vehlmann et Cruchaudet, Soleil, 136 pages.
« L’Herbier sauvage », Vehlmann et Cruchaudet, Soleil, 136 pages. DR

Documentaire
Le contraste entre le bleu de la Méditerranée et les drames de migrants qui s’y jouent a inspiré à Edmond Baudoin ce recueil de dessins, accompagnés des lettres d’une petite fille qui avait rêvé, avant de s’échouer sur une plage, de devenir une princesse et de vivre dans le Nord, loin de son village. Un texte beau et tragique, émouvant et sobre, illustré par des vues abstraites de la Méditerranée jetées à coups de pinceau sur le papier.
Méditerranée, Baudoin, Gallimard Jeunesse, 32 p., 14 €.

« Méditerranée », Baudoin, Gallimard Jeunesse, 32 pages.
« Méditerranée », Baudoin, Gallimard Jeunesse, 32 pages. DR

Virtuel cérébral
Il y a ceux qui utilisent un téléphone pour téléphoner ou un ordinateur pour travailler. Quel manque d’imagination ! Et puis, il y a Anita. Elle se sert de ces objets technologiques pour faire naître les fantasmes les plus inattendus. Crepax pratique une bande dessinée cérébrale dont les planches, constituées d’une multitude de cases, permettent au lecteur de démultiplier son regard. Comme si celui-ci se trouvait face à l’écran sur lequel sont projetés les fantasmes d’Anita…
Anita, Crepax, Delcourt, 216 p., 22,95 €.

« Anita », Crepax, Delcourt, 216 pages.
« Anita », Crepax, Delcourt, 216 pages. DR

Prospective
Et si Venise finissait engloutie par les flots, victime des prédictions datant du XIVe siècle de Dante Alighieri ? Entre récit d’aventures et conte fantastique, Marina se déroule entre 1345 et aujourd’hui, plongeant le lecteur dans l’histoire secrète de la cité et dans les conséquences d’une acqua alta contemporaine de grande ampleur, illustrée par l’image saisissante du palais des Doges éventré par l’un de ces navires de croisière géants. A lire d’urgence avant de visiter Venise une dernière fois. En espérant qu’il ne soit pas trop tard !
Marina. Razzias !, Zidrou et Matteo, Dargaud, 56 p., 13,99 €.

Pour terminer notre selection de Good Bubbles de l’été : « Marina. Razzias! », Zidrou et Matteo, Dargaud, 56 pages.
Pour terminer notre selection de Good Bubbles de l’été : « Marina. Razzias! », Zidrou et Matteo, Dargaud, 56 pages. DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store