True Tribe

Maillots de bain :
Notre sélection chic et indémodable

Les maillots se font de plus en plus audacieux sans perdre en élégance grâce à leurs coupes classiques, voire rétro, et les tissus à motifs, unis, fluo… Voici notre Good Wishlist de l’été en six pièces !

Les maillots de bain et leur paradoxe… Ils doivent être originaux et confortables, pour que l’on s’y sente en vacances et libre, mais aussi élégants pour enfiler une chemise par-dessus et s’asseoir à une table en bord de mer sans avoir l’air débraillé !

Les marques font de plus en plus d’efforts pour produire des maillots chics, qui sortent de l’ordinaire. Tour d’horizon en six pièces, à la découverte de grandes firmes installées, ou de jeunes créateurs.


  • Robinson les Bains x The Good Life

La marque française fête ses 10 ans en 2017 ! En se positionnant dès sa création sur le segment haut-de-gamme, Robinson les Bains a gagné son pari en s’imposant comme l’une des marques préférées des connaisseurs. Et pour cet été, Christophe Vérot, le fondateur, et ses équipes ont imaginé un modèle spécial pour une collaboration exclusive avec The Good Life.

Coupe vintage, fines rayures et liseré rose, il est siglé The Good Life et n’est disponible qu’au Good Concept Store, au Printemps de l’homme à Paris. Pour en savoir plus sur Robinson les Bains, retrouvez le portrait de son fondateur dans le N°29 de The Good Life…

Le short de bain imaginé pour The Good Life, 215 €.
Le short de bain imaginé pour The Good Life, 215 €. Robinson les Bains

www.thegoodconceptstore.com
www.robinsonlesbains.com

 


  • Les Canebiers

St. Trop’,  village de pêcheurs devenu un véritable mythe, voit son âme capturée dans les maillots Les Canebiers. La rédaction est fan de cette autoproclamée « maison de création » au style 100 % riviera. Notre modèle favori ? Le choix est cornélien, mais on choisira le short de bain Ermitage, en référence à l’hôtel du même nom, situé au pied de la citadelle de Saint-Tropez.

Short Ermitage, les Canebiers, 99 €.
Short Ermitage, les Canebiers, 99 €. Les Canebiers.

www.lescanebiers.com

 


  • Apnée

Les maillots d’Apnée – une jeune marque française – ont tous de jolis motifs qui sont autant de rappels à la mer. Ecume, reflets, vagues et même oursins, tous arrivent à dénoter sans tomber dans le kitsch. Coupe intemporelle, tissus européens (et fabrication portugaise), les finitions sont parfaites. Le maillot de bain devient ainsi un vêtement à part entière, à un détail près : le packaging. Le pochon de transport du maillot est un clin d’œil aux accessoires de plongée. Quand on s’appelle Apnée, rien d’étonnant… Ici, on craque pour le Sillage, coloré et hypnotisant, le plus original et le plus rafraichissant.

Modèle Sillage, par Apnée, 110 €.
Modèle Sillage, par Apnée, 110 €. Apnée

www.apneeswimwear.com


  • True Tribe

Malgré un stand reculé et minuscule, c’était l’une des stars du Pitti Uomo de Florence en juin dernier. Alexandre Sundberg se baladait en effet dans les travées du salon de la mode masculine uniquement vêtu de sa création : un maillot de bain de sa toute jeune marque True Tribe. Créée il y a quelques mois seulement – après trois ans de réflexion tout de même – elle fait le pari du respect de l’environnement et de la « slow fashion » écoresponsable. Ainsi, il n’utilise que des matériaux recyclés, des maillots en bouteilles plastique, polyester. Le tout fabriqué au Pakistan, où les employés sont payés plus de trois fois le salaire minimum, sans différence entre les hommes et les femmes. Le prix du savoir-faire.

Pour sa première collection, True Tribe se décline en trois modèles, inspirés d’acteurs iconiques des années 60. Un coup de cœur pour le Cool Paul, (très) ajusté et dont le nom est un hommage à Paul Newman. Casual-chic ! Ses couleurs et motifs sont inspirés des peintures aborigènes en Australie. Un joyeux mélange d’influences qui découlent de l’amour d’Alexandre Sundberg pour le voyage…

Le Cool Paul de True Tribe (édition Fast Eddy), notre Good Découverte, 210 €.
Le Cool Paul de True Tribe (édition Fast Eddy), notre Good Découverte, 210 €. DR

www.truetribe.paris

 


  • Vilebrequin

Impossible d’établir une sélection de maillots de bain sans y inclure l’iconique firme azuréenne. Vilebrequin est une institution du maillot de bain haut-de-gamme et ses tortues imprimées sont devenues culte. Les pièces de la marque ne se contentent pas d’attirer l’œil, elles sont aussi conçues avec les meilleurs tissus. Notamment la technologie « fast dry », souvent copiée et jamais égalée qui permet aux maillots de sécher trois fois plus vite que la moyenne.

Pour changer, on choisira cette-fois ci un imprimé plus classique, même s’il est rare sur un maillot de bain tant l’exercice est périlleux : les carreaux.

Pour en savoir plus sur le géant du maillot (95 boutiques en propre), retrouvez un focus dans le N°29 de The Good Life.

Vilebrequin gagne le pari risqué du maillot de bain à carreaux, 180 €.
Vilebrequin gagne le pari risqué du maillot de bain à carreaux, 180 €. Vilebrequin

www.vilebrequin.com

 


  • 1789 Cala

Encore la Côte d’Azur ! Juan les Pins plus précisément, camp de base de 1789 Cala qui a fait son trou en 2010 avec des espadrilles made in France.  Aujourd’hui, la marque décline son logo bleu-blanc-rouge sur des polos, tee-shirts et maillots de bain. Un tissu agréable, une coupe ajustée, des couleurs pleines de peps, on adore ! Et hors de France 1789 Cala s’exporte assez bien, en Italie, au Liban et au Japon notamment.

Un modèle en particulier a retenu l’attention de The Good Life, un short corail… fluo !

Corail Fluo par 1789 Cala, 85 €.
Corail Fluo par 1789 Cala, 85 €. 1789 Cala

www.1789cala.fr

 

The good concept store A découvrir dans le concept store