Curieusement (et injustement), des villes secondaires comme Cusco ou Arequipa étaient, jusqu’à il y a peu, plus connues que la capitale. Boostée par une économie en plein boom, Lima se fraie un chemin sur la carte des mégapoles incontournables dans le monde. A voir absolument.

Sacré panorama pour un simple mall, probablement l’un des plus jolis de toute l’Amérique latine ! Avec sa vue sur la mer à 180°, ses terrasses en teck posées à flanc de falaise et ses boutiques de luxe, le Larcomar trône fièrement, face à l’océan, telle la figure de proue de ce pays en plein essor porté par quinze années de croissance ininterrompue. Il faut dire qu’à Lima, comme ailleurs au Pérou, le centre commercial est désormais roi, et en particulier celui-ci.

Dernier-né d’une longue série de Malls, Larcomar est le centre névralgique de Lima.
Dernier-né d’une longue série de Malls, Larcomar est le centre névralgique de Lima. Stevens Frémont

Centre névralgique d’une nouvelle façon de vivre dans la capitale péruvienne, entre sessions de surf matinales quelques mètres plus bas, balades romantiques sur la promenade voisine au soleil couchant – quand le traditionnel brouillard s’estompe –, pit-stop business au très chic JW Marriott mitoyen ou délicieuses épopées gastronomiques dans les restaurants avoisinants – de Miraflores jusqu’à Barranco –, le Larcomar, et les malls au sens large, sont devenus, en quelques années, the places to be d’une nouvelle génération de Liméniens, consommateurs au présent et confiants en l’avenir. En clair, l’emblème du grand retour de la Ciudad de los Reyes après une longue, très longue, traversée du désert.

Un PIB qui triple en dix ans

1990. Alors que le pays, tombé aux mains des terroristes du Sentier lumineux, est à feu et à sang, le président Alberto ­Fujimori – aujourd’hui emprisonné pour corruption – arrive aux manettes. C’est parti pour dix années de transformations intenses. Larges campagnes de privatisations et multiplication des accords de libre-échange… le Pérou réapparaît sur la carte internationale, devenant un terrain potentiellement fertile pour les investisseurs du monde entier. Et pas n’importe quel terrain : grâce à la cordillère des Andes, le pays regorge de ressources minières – première réserve mondiale d’argent, deuxième producteur mondial de cuivre, sans oublier l’or – particulièrement recherchées à partir des années 2000, notamment par le géant industriel chinois qui lui fait face, de l’autre côté du Pacifique. Entre 2000 et 2012, les investissements étrangers sont ainsi multipliés par douze, entraînant une envolée du PIB par habitant, qui triple en l’espace d’une décennie, passant de 2 000 dollars à plus de 6 000.

En partie détruite en 1746 par un séisme, Lima a préservé son centre historique, témoin de son passé colonial espagnol.
En partie détruite en 1746 par un séisme, Lima a préservé son centre historique, témoin de son passé colonial espagnol. Stevens Frémont

Lima en chiffres

  • 43 municipalités.
  • 9 556 000 habitants officiellement, mais la population réelle est estimée à plus de 11 M.
  • 173,5 mm de précipitations par an (contre 475 à Paris).
  • 29,8 % de l’eau potable n’est pas facturée.
  • Plus de 1 785 000 véhicules immatriculés.
  • 250 000 taxis, dont 68 000 formels.
  • 30 000 bus.
  • 1 ligne de métro (sur 5 à terme) qui transporte 300 000 passagers par jour.

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store