Petit tour d’horizon des marques qui font la pluie et le beau temps sur le marché outdoor. Focus sur les marques françaises qui multiplient les références art de vivre et n’hésitent pas à revisiter les archétypes.

Cette semaine The Good Life a sélectionné 6 marques de mobilier outdoor représentatives de la créativité française.

Ego Paris

Cette marque familiale est dirigée par trois frères, ce qui démontre, au passage, combien le goût des conversations en famille peut être un boosteur de réussite ! Comme son nom l’indique, Ego (@ego_paris_officiel) ambitionne de faire de chaque usager une star en puissance. La preuve : imaginez-vous en plein farniente sur la chaise longue Fish Première de Thomas Sauvage, avec sa ligne épurée, aussi graphique que sensuelle…

Chaise longue « Fish Première », de Thomas Sauvage, Ego Paris.
Chaise longue « Fish Première », de Thomas Sauvage, Ego Paris. DR

 

Fermob

Fermob (@fermob) a beau n’avoir fait irruption sur le marché du mobilier outdoor qu’en 1989, on a l’impression que la marque a toujours fait partie de notre patrimoine culturel. Et pour cause : ses best-sellers ne sont autres que les collections Luxembourg et Bistro, des icônes d’un art de vivre à la Amélie Poulain. En réinterprétant, en 2004, les iconiques sièges du jardin du Luxembourg, créés en 1923 par les ateliers de la ville de Paris – et que Fermob fabrique encore spécialement –, la marque pilotée par Bernard Reybier a marqué un grand coup. Mieux : loin de s’endormir sur ses lauriers, la PME de l’Ain continue d’innover. Gamme de teintes élargie (bien que, pour être sincère, la marque gagnerait parfois à faire appel à de purs spécialistes de la couleur pour gagner en subtilité…) et extension vers le luminaire d’extérieur avec un autre coup de génie : la petite lampe sans fil rechargeable Balad (design Tristan Lohner), qui est devenue un best-seller en six mois !

Chaise « Bistro », Fermob.
Chaise « Bistro », Fermob. DR

 

Lafuma

Marque emblématique du camping depuis ses débuts en 1954, Lafuma (@lafuma) a su se défaire de son image pour développer, à l’aube des années 60, une courte gamme joliment appelée Mobilier du septième jour. Surfant sur le succès de sa célèbre chaise longue Relax (1961), l’entreprise a étoffé sa gamme et lancé, en 1992, le fauteuil Pop up, avec assise en toile et structure en tubes d’acier ultralégers, repliable en un tournemain. Impossible de nier que ce produit phare est fortement inspiré du modèle AA d’Airborne, conçu par le trio argentin Jorge Ferrari-Hardoy, Juan Kurchan et Antonio Bonet en 1938, ce dernier étant, il est vrai, une brillante réinterprétation des sièges de campagne de l’armée britannique…

Fauteuil « Pop up », Lafuma.
Fauteuil « Pop up », Lafuma. DR

The good concept store A découvrir dans le concept store