Voyages au cœur du temps, entre antiquité chinoise, peinture Renaissance, impressionnisme et abstraction. De Paris à Hong Kong en passant par New York, tour du monde en 6 expositions d'art classique et moderne.

The Good Life a sélectionné six expositions d’art pour faire le plein de culture cet été.

Paris – Pissarro le pionnier

Avec deux expositions parisiennes, Camille Pissarro est à l’honneur cette année. En une soixantaine de tableaux, le musée Marmottan retrace la carrière de l’artiste, pionnier de l’impressionnisme aux côtés de Monet et de Renoir. Rive gauche, c’est le musée du Luxembourg qui se penche sur l’œuvre du peintre, en s’intéressant aux dernières années de sa vie et à l’utopie artistique et sociale qu’il développe dans le petit village d’Eragny-sur-Epte. Il ressort de ce diptyque un éblouissant panorama et une ode à la nature, modèle absolu de l’artiste.

« Fenaison à Éragny », Camille Pissarro, 1893.
« Fenaison à Éragny », Camille Pissarro, 1893. The Israel Museum

Pissarro. Le Premier des impressionnistes, musée Marmottan‑Monet, jusqu’au 2 juillet. www.marmottan.fr
Pissarro à Eragny. La Nature retrouvée, musée du Luxembourg, jusqu’au 9 juillet. www.museeduluxembourg.fr

 

Londres – Une amitié artistique

Le premier fait figure de génie universel, le second n’a pas connu la même consécration, mais tous deux ont longtemps travaillé ensemble et noué une amitié de plus de vingt ans. Michel-Ange et Sebastiano del Piombo sont à nouveau réunis, le temps de cette exposition qui rassemble soixante-dix de leurs œuvres. Cette association de circonstance, dans le but de contrer le rival Raphaël, s’est révélée fructueuse, car complémentaire : le sculpteur et fresquiste Michel-Ange fournissant dessins et compositions au maître de la peinture à l’huile Sebastiano, originaire de Venise. Nous restent aujourd’hui des chefs-d’œuvre, dont il est parfois difficile de distinguer la part de l’un et de l’autre, mais qui ravissent le regard.

« La Visitation », Sebastiano del Piombo, 1518-19.
« La Visitation », Sebastiano del Piombo, 1518-19. RMN-Grand Palais (musée du Louvre) - Hervé Lewandowski

Michelangelo & Sebastiano
The National Gallery
Jusqu’au 25 juin.
www.nationalgallery.org.uk

 

La Haye – Les chemins de l’abstraction

Il fut l’un des inventeurs de l’art abstrait. Né en 1872, Piet Mondrian a profondément marqué l’histoire de la peinture par ses conceptions radicales particulièrement novatrices. Trame strictement orthogonale, couleurs exclusivement primaires – bleu, jaune et rouge – sont devenues sa signature, immédiatement reconnaissable. Riche de la collection d’œuvres de Mondrian la plus importante au monde, le Gemeentemuseum expose cette année, de manière tout à fait exceptionnelle, la totalité des 300 dessins et peintures qu’il possède de l’artiste, pour une rétrospective qui retrace sa carrière, depuis ses débuts figuratifs jusqu’aux ultimes Boogie-Woogie des années 40.

« Painting I », Huile sur toile, Piet Mondrian, 1921.
« Painting I », Huile sur toile, Piet Mondrian, 1921. Gemeentemuseum Den Haag

The Discovery of Mondrian
Gemeentemuseum
Jusqu’au 24 septembre.
www.gemeentemuseum.nl

 

New York – Chine éternelle

Modelés par des sculpteurs anonymes, les soldats en terre cuite de l’empereur Qin exercent toujours une indéniable fascination. Un ensemble de ses impressionnantes sculptures ouvre l’exposition du Met consacrée aux dynasties Qin et Han, fondatrices de l’empire du Milieu. A leur suite, une cohorte d’objets fabuleux témoignent de la magnificence de la Chine impériale des origines : bronzes antiques, jades précieux, fragiles céramiques, calligraphies savantes décrivent un âge d’or disparu. Ils reflètent également la puissance d’un imaginaire et d’une culture qui se sont transmis au fil des siècles, malgré les vicissitudes de l’histoire.

Affiche de l’exposition d’art classique « Age of Empires », au Metropolitan Museum of Art de New-York.
Affiche de l’exposition d’art classique « Age of Empires », au Metropolitan Museum of Art de New-York. DR

Age of Empires
Metropolitan Museum of Art
Jusqu’au 16 juillet.
www.metmuseum.org

 

Hong Kong – L’épopée du Louvre

Comment le château du Louvre est-il devenu un musée, qui plus est le plus visité au monde ? C’est ce que révèle cette exposition. Déserté par le pouvoir royal dès la fin du XVIIe siècle, le Louvre se transforme, accueille des logements et des ateliers d’artistes, puis des collections d’œuvres d’art et les premiers salons de peinture. Ce destin se lit à travers une sélection de chefs-d’œuvre qui racontent l’histoire hors du commun du plus grand musée du monde.
Inventing Le Louvre : from Palace to Museum, over 800 Years
Hong Kong Heritage Museum
Jusqu’au 24 juillet.
www.heritagemuseum.gov.hk

The good concept store A découvrir dans le concept store