Implanté en Asie depuis trente ans, et aujourd'hui porté par son principal actionnaire, le chinois Fosun, le groupe hôtelier Club Med poursuit son implantation dans cette zone. Plus particulièrement en Chine, qui découvre à son tour les joies du ski.

L’association à but non lucratif née en 1950, devenue entreprise en 1957, a grandi jusqu’à atteindre la taille de la multinationale qu’on connaît. Cette année, le Club Med totalise 1,26 million de clients, un chiffre en augmentation de 1,2 %, dont 68 % d’internationaux, un pourcentage en progression de 10 %. Ce sont autant de visiteurs attirés par l’art de vivre à la française proposé dans les 24 clubs de l’Hexagone. Surtout que le groupe de clubs de vacances all inclusive n’a pas oublié de penser aux enfants et a créé les Mini Clubs Med à leur intention. Il a, de plus, entièrement redoré son offre, transformant en 4 et 5 ­Tridents la majorité de ses 68 villages, souvent situés dans des emplacements d’exception, voire classés.

Le club Sanya sur l’île d’Haïna, en Chine.
Le club Sanya sur l’île d’Haïna, en Chine. DR

En 2002, le numéro deux du groupe, Henri Giscard d’Estaing, accède au poste suprême. Il va alors impulser la montée en gamme et l’internationalisation de l’offre, et anticiper l’ouverture de la Chine sur le monde. Il pousse ­rapidement ses pions sur l’échiquier, implantant un bureau commercial et marketing à Pékin, puis un autre à Shanghai, mettant ainsi son groupe en position de promouvoir loisirs et farniente auprès de ces 100 millions de Chinois de la catégorie moyenne supérieure, formant un énorme vivier de clientèle.

Dates clés

  • 1950 : fondation du Club Med par Gérard Blitz, qui crée le concept de séjour tout inclus, et les Mini Clubs, pour enfants.
  • 2010 : Fosun entre au capital
  • 2015 : Fosun acquiert la majorité des parts du Club Med, devenant ainsi son propriétaire.
  • 2017 : 68 clubs, dont 70 % du parc, ont 4 ou 5 Tridents. Ces villages sont répartis dans 26 pays sur les 5 continents.
  • 23 000 GO : nombre de Gentils Organisateurs de 110 nationalités.
  • 1,26 million : nombre de clients dans le monde.
  • 2017-2019 : 15 nouveaux resorts vont ouvrir dans le monde, et 9 existants vont monter en gamme.
  • Croissance des réservations au ski : + 16 % en Asie, + 8 % en Amérique, + 4 % en Europe/Afrique par rapport à 2016.

Propriété du conglomérat chinois Fosun depuis 2015, le Club Med affirme ses ambitions de développement avec, évidemment, une accélération en Chine prévue jusqu’en 2021. Cette année-là, le club entend ­devenir numéro un mondial… sans rien avoir eu à ­renier de ses origines françaises, son président Henri Giscard d’Estaing semble mener parfaitement son bateau à destination.

Le sens de l'escapade…

Responsable production des circuits pour le Club Méditerranée, Christophe Carraud dévoile la stratégie. L’engouement des familles pour une immersion dans un pays avec guide et chauffeur revient au galop, surtout, avec la promesse sur la route, d’une pause les doigts de pieds en éventail dans un Club Med. Il explique : « Ces circuits existent chez nous depuis les années 50. Ce n’était pas une activité prioritaire du groupe bien que nous ayons une grande expertise de ces échappées en petit comité – on privatise même un lieu pour mieux l’admirer. Or, la personnalisation va croissant depuis 2010. Nous avons doublé notre clientèle en un an. La formule Escapade a été relancée avec plus d’options de choix libres, combinée avec un séjour dans un village. Les études révèlent que la clientèle intéressée est francophone, CSP+ et que, pour elle, les vacances idéales sont un mix de découverte d’un pays et de farniente. Notamment en Chine, où pullulent les sites classés par l’Unesco, et où nous doublons déjà le nombre de circuits. D’ici à 2018, ces escapades seront aussi accessibles aux clients d’Afrique du Sud, d’Israël et de Russie. »

The good concept store A découvrir dans le concept store