Lauriane Pierlot
The Good Beers 2017

The Good Brains : ces patrons d'entreprises brassicoles qui excellent 2/2

The Good Life vous raconte l'histoire de trois businessmen à la tête de groupes ou d'entreprises brassicoles qu'ils font rayonner à travers le monde.

Jean-François Van Boxmeer, le président d’Heineken International

De ses nombreuses années passées en Afrique, Jean‑François Van Boxmeer a tiré une conviction : les marchés émergents sont le futur des marques européennes. A la tête d’Heineken International (@Heineken) depuis 2005, il a appliqué ce credo aux affaires du groupe néerlandais avec succès. Heineken est aujourd’hui leader dans de nombreuses zones en développement, notamment en Asie et en Afrique. Avec un impact non négligeable sur le chiffre d’affaires du groupe, qui enregistre une hausse de 6,5 % en 2016 à plus de 20 Mds €. « Nous avons poursuivi notre politique d’investissements en entrant ou en élargissant notre présence sur des marchés tels que la Birmanie, la Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, la Slovénie et l’Afrique du Sud », souligne Jean-François Van Boxmeer. Dernier rebondissement : le rachat au japonais Kirin de sa filiale brésilienne, ce qui va permettre à Heineken de devenir le n°2 de la bière au Brésil, 3e marché dans le monde. Heineken n’en oublie pas pour autant ses marchés traditionnels, puisque le groupe vient d’investir 20 M € dans ses trois brasseries françaises.

Jean-François Van Boxmeer, président d’Heineken International.
Jean-François Van Boxmeer, président d’Heineken International. DR

Mathieu Duyck, la cinquième génération de patrons de la Brasserie Duyck 

Familiale et française, la Brasserie Duyck (@jenlainfr) résiste encore et toujours face aux grands groupes, et Mathieu Duyck, 35 ans, représente la cinquième génération à la diriger. Le succès de l’entreprise est lié à une idée de son grand-père : embouteiller la bière ambrée de Jenlain, du nom de la commune où est installée la brasserie, dans une bouteille champenoise avec un bouchon en liège et un muselet. Une première en France. Le succès est immédiat auprès, notamment, des étudiants lillois qui viennent remplir leur coffre de voiture à la veille du week-end, et, surtout, avec l’essor de la grande distribution. Dès le début des années 70, Auchan propose dans ses magasins les premières caves à bière avec l’ambrée Jenlain. Aujourd’hui, la brasserie a élargi sa gamme et compte huit références, dont l’Édition du brasseur, une édition limitée produite deux fois par an. « Notre objectif est d’offrir des bières différentes, explique Mathieu Duyck. Avec notre savoir‑faire et notre histoire, nous sommes capables de créer et d’innover. Même si nous ne produisons que 0,5 % de la production française, nous voulons garder notre taille intermédiaire et continuer de proposer des bières de spécialité. »

Mathieu Duyck, directeur général de la Brasserie Duyck.
Mathieu Duyck, directeur général de la Brasserie Duyck. DR

 

Thapana Sirivadhanabhakdi, le président de Thai Beverage (ThaiBev)

Faire de Chang la marque n°1 en Thaïlande d’ici à 2020, telle est l’ambition du président de ThaiBev, géant mondial de l’agroalimentaire, avec un chiffre d’affaires de 5,5 Mds €. Un véritable challenge dans un pays bouddhiste où la consommation d’alcool est loin d’être reconnue comme une vertu ! Pourtant, le groupe a vu les ventes de cette bière bondir de 40% entre 2015 et 2016, grâce à un simple changement de packaging. Désormais commercialisée en bouteilles en verre vert et en canettes – comme tant d’autres –, elle séduit de plus en plus de consommateurs en Thaïlande, mais aussi plus largement dans toute l’Asie, en misant sur une image de marque autour de la fraîcheur, de la modernité et d’une qualité premium. Depuis, le décès du roi Rama IX, en octobre 2016, a un peu changé la donne : les horaires de la vente d’alcool sont limités pendant toute la période du deuil national, soit pendant un an. Cela n’a pas empêché le chiffre d’affaires des bières de ThaiBev d’augmenter de 62,3 %. « Le succès continu de Chang, porté par nos efforts marketing, participe à 54,5 % dans les bons chiffres de nos activités brassicoles », s’est félicité Thapana Sirivadhanabhakdi lors de la présentation des résultats 2016 du groupe.

Thapana Sirivadhanabhakdi, le plus ambitieux des patrons brassicoles thaïlandais !
Thapana Sirivadhanabhakdi, le plus ambitieux des patrons brassicoles thaïlandais ! Bloomberg / Getty Images

The good concept store A découvrir dans le concept store