Christoph Gerigk - Damien Hirst and Science Ltd.

Art contemporain :
4 expos qui font le buzz

Du minimalisme, du mystère et de l'ubiquité… De Cassel à Bilbao, en passant par Venise et Bordeaux, petit tour des expositions qui font parler d'elles ce printemps.

Athènes-Cassel – Documenta, deux fois

Depuis plus de soixante ans, Documenta se tient tous les cinq ans à Cassel, en Allemagne. Pour sa 14e édition, exceptionnellement, cet événement se déroule en deux temps et en deux lieux différents. Son directeur artistique, le Polonais Adam Szymczyk, a en effet décidé d’en délocaliser le premier volet à Athènes. Un choix hautement symbolique et politique, qui affirme haut et fort la volonté d’être en prise directe avec l’actualité, et de rendre compte de la « tension palpable » en Europe. Artistes du monde entier, reconnus ou émergents, se sont donné rendez‑vous, proposant expositions, performances et installations in situ sur des thèmes souvent graves, comme l’aide humanitaire, les réfugiés, la crise économique…

Façade du Musée Fridericianum, Cassel.
Façade du Musée Fridericianum, Cassel. Mathias Voelzke

Documenta 14
A Athènes, jusqu’au 16 juillet ; à Cassel, du 10 juin au 17 septembre.
www.documenta14.de

 

Bilbao – L’expérience Pello Irazu

Assez peu connu en France, où il est rarement exposé, Pello Irazu est pourtant l’une des figures majeures du renouveau de la sculpture contemporaine. Depuis une trentaine d’années, l’artiste espagnol, fidèle à son Pays basque natal, alterne et mêle différents médiums – photographie, dessin, assemblage, peinture – pour donner naissance à des installations monumentales ou à des pièces plus intimistes, voire minuscules. Avec comme seul objectif l’appréhension de l’espace par le spectateur, acteur essentiel de son œuvre protéiforme, Pello Irazu s’inscrit dans une perspective critique du minimalisme et de l’art conceptuel. Dans le bâtiment de Frank Gehry, l’exposition propose une véritable expérience sensorielle et performative.

« Switch », Pello Irazu, 1997.
« Switch », Pello Irazu, 1997. VEGAP - Bilbao 2017

Pello Irazu. Panorama
Musée Guggenheim Bilbao, jusqu’au 25 juin.
www.guggenheim-bilbao.eus

 

Venise – Le mystérieux M. Hirst fait le buzz

L’exposition vénitienne de Damien Hirst se déroule à la fois au Palazzo Grassi et à la Punta della Dogana. Artiste phare de la collection de François Pinault, Damien Hirst a souvent défrayé la chronique avec ses œuvres volontiers provocatrices, utilisant des cadavres d’animaux ou des milliers de papillons condamnés à mourir durant une exposition. Au risque, parfois, de lasser le public et la critique. Mais l’enfant terrible de l’art contemporain n’a sans doute pas fini de faire parler de lui.

« Treasures », Damien Hirst and Science Ltd.
« Treasures », Damien Hirst and Science Ltd. Christoph Gerigk - Damien Hirst and Science Ltd.

Treasures from the Wreck of the Unbelievable – Damien Hirst
Palazzo Grassi et Punta della Dogana, jusqu’au 3 décembre.
www.palazzograssi.it

 

Bordeaux – Le chaos organisé d’Oscar Murillo

Chez Oscar Murillo, le terme d’installation prend tout son sens, et occupe souvent tout l’espace dans les musées et les galeries où il expose. Colombien vivant à Londres, l’artiste aime brouiller les pistes entre lieu d’exposition, lieu de production et espace de vie. Ses installations se composent de peintures, d’objets du quotidien de toute provenance – d’une moquette industrielle à une projection vidéo ou un ballon de football – et du désordre ambiant. L’exposition devient alors un lieu réellement vivant et un espace collectif associant intimement le visiteur, invité parfois à participer activement.

« Untitled », vidéo d’Oscar Murillo, 2016.
« Untitled », vidéo d’Oscar Murillo, 2016. Courtesy of the artist and David Zwirner

Oscar Murillo
CAPC, du 18 mai au 27 août.
www.capc-bordeaux.fr

The good concept store A découvrir dans le concept store