Michael Dell a créé Dell il y a 32 ans, une des toutes premières entreprises de systèmes d’information du monde. The Good Life a rencontré le seul dirigeant du secteur informatique encore à la tête de l’entreprise qu’il a fondée.

Et dire que Michael Dell se considérait comme le raté de la famille ! Fils de médecins, il a d’abord entrepris des études de médecine. Mais ce premier choix n’a pas résisté à sa passion de l’informatique et à son esprit entrepreneurial. En 1984, c’est dans sa chambre d’étudiant qu’il crée, à 19 ans, sa société avec 1 000 dollars et une idée qui va changer le marché informatique : assembler des ordinateurs à la demande, selon les caractéristiques demandées par le client, et donc sans produits finis à stocker. Quatre ans plus tard, Dell fait son entrée en Bourse. La consécration arrive en 1992, lorsque la société entre au classement Fortune des 500 premières entreprises américaines, faisant de Michael Dell, alors âgé de 27 ans, le plus jeune dirigeant du classement. En 1996, la société se lance dans l’e-commerce. Les ventes en ligne progressent rapidement et atteignent 40 millions de dollars par jour en 2000. Cette année-là, le cours de Bourse de Dell atteint 500 fois son montant d’introduction.

La convention Dell EMC World 2016, à Austin, Texas.
La convention Dell EMC World 2016, à Austin, Texas.

Aujourd’hui, ­Michael Dell est classé au 35e rang des fortunes mondiales par le magazine Forbes, avec une fortune personnelle estimée à 20 milliards de dollars. Il n’en tire peut-être pas de vengeance personnelle, mais Carl Icahn, qui lui a mis des bâtons dans les roues pendant près d’un an pour faire capoter la sortie de la Bourse, n’est, lui, que 43e . Autre classement qui dit l’importance du personnage : Michael Dell devance Barack Obama de deux places dans le classement Forbes des personnalités les plus influentes, à la 46e place. Pourtant, lorsqu’ils parlent de lui, ses collaborateurs soulignent son humilité, sa préparation des rendez-vous, son intérêt pour les clients, à qui il accorde les 20 % de son temps qu’il n’a plus à consacrer aux analystes financiers. « Il est passionné de technologie. Il a une vision claire de l’impact des technologies sur l’économie et sur la transformation du monde », note Anwar Dahab.

The Good Life : Quel est à présent votre plus grand défi ?
Michael Dell (@MichaelDell) : Ce qui me tracasse, c’est qu’il n’y a plus de place dans mon passeport. Les douaniers me regardent bizarrement chaque fois que je le montre ! Plus sérieusement, nous avons un agenda ambitieux. Notre principale préoccupation est de satisfaire nos clients. Nous voulons augmenter nos parts de marché et, là où nous sommes déjà numéro un, creuser l’écart avec ceux qui nous talonnent. Je suis confiant, nous avons les moyens d’atteindre nos objectifs. Surtout, nous avons le temps d’appliquer notre stratégie, nous n’avons plus besoin de mesurer nos résultats tous les trimestres !

La convention Dell EMC World 2016, à Austin, Texas a accueilli plus de 8 000 visiteurs.
La convention Dell EMC World 2016, à Austin, Texas a accueilli plus de 8 000 visiteurs.

TGL : Vous vous êtes personnellement fortement endetté pour reprendre le contrôle de votre société, puis pour l’acquisition d’EMC. Comment vous sentez‑vous ?
M. D. : Très bien ! L’ensemble des activités de Dell génère des flux de trésorerie qui étaient de 3,6 Mds $ au dernier trimestre, alors que les dépenses ont été de 600 M $. Donc, sincèrement, je me sens bien !

TGL : Certains soulignent que votre point faible est la téléphonie. Votre tentative d’entrer sur ce marché a échoué. Retenterez‑vous l’expérience ?
M. D. : Non, le monde n’a pas besoin d’un nouvel acteur dans ce domaine. Le nombre d’objets connectés va rapidement exploser au cours des prochaines années. Le smartphone ne sera qu’un objet connecté parmi d’autres. D’ailleurs, toutes les données d’un smartphone vont dans le Cloud. Autrement dit, chaque fois qu’un nouveau smartphone devient actif, il faut un serveur supplémentaire dans un centre de données. Donc Dell vend ses produits !

The good concept store A découvrir dans le concept store