Horizon Studios
The Good Luggage

Bagages connectés :
huit marques à surveiller de près

Le marché des bagages est en plein boom. The Good Life a trié les meilleures marques pour voyager équipés aux mieux pendant les longs week-ends qui vont venir. Cette semaine, une sélection de marques de bagages connectés à retenir.

Delsey (@delseyofficial)

Née en 1946, la marque française fait assaut d’innovations. Est ainsi apparue la taille variable avec la U-Lite Classic (cabine) : on ôte simplement les roulettes pour passer de 55 cm à 50 cm, en fonction des diktats des compagnies aériennes. Plus fort encore : les internautes ont démocratiquement aiguillé Delsey sur leurs fonctionnalités favorites. Abracadabra, le tout est compacté dans le Pluggage en 8 connexions : indicateur de pesée – donc de surpoids –, déverrouillage à distance et par empreinte digitale, contrôle du verrouillage, connexion d’un power bank de chargement de son smartphone, signal détectant une intrusion sur les serrures TSA (contrôle de douane ou tentative de vol), alerte éloignement et annonce de l’arrivée de la valise sur le tapis à bagages. Le prototype existe déjà, et le Pluggage est attendu – impatiemment – en boutique courant 2017.

Valise cabine “U-Lite”, de Desley.
Valise cabine “U-Lite”, de Desley. DR

G-RO (@g_rotogether)

Ken Hertz et Netta Shalgi, l’un avocat à Los Angeles, l’autre designer à Tel-Aviv, ont uni leurs idées pour créer un ovni unique en son genre ! La G-RO dispose de roues en polymère à l’aise sur terrains mous ou accidentés, aussi larges que le sac, afin d’augmenter son degré de gravité et de légèreté. Elle abrite une station de recharge (2 USB), avec poche pour ordinateur portable extérieure et tablette pour le poser ! On y trouve également une serrure TSA, un espace protégé de Nylon balistique imperméable, ainsi qu’une poignée extralongue. Ce projet a vu le jour grâce au crowdfunding sur le site Kickstarter et a obtenu 4,5 M $ pour 125 000 $ demandés. Record absolu d’après le magazine Forbes.

Valise G-RO.
Valise G-RO. DR

Horizn Studios (@horiznstudios)

Il va falloir compter avec ce label berlinois et ses valises en cuir, élégantes et smart au possible. Jan Roosen, le cofondateur avec Stefan Holwe (également CEO), ont lancé Tote, une collection contemporaine, soignée et connectée. Le chariot lisse et robuste, tout-terrain, dévoile des roues larges et silencieuses, orientables à 360°. Il est équipé d’un assistant de voyage sous forme de carte à puce (18 g) reliée au smartphone (Android ou Apple), qui avertit son propriétaire d’un éloignement au-delà de 30 m – elle se glisse dans un bagage ou… dans une poche de manteau quand s’y trouvent les clés de la maison. En plus, une batterie intégrée permet de recharger divers appareils.

Trolley cabine, de Horizn Studios.
Trolley cabine, de Horizn Studios. DR

Lancel (@Lancelofficial)

Il y a cent quarante ans, la marque française s’était lancée dans le cadeau, avant d’inaugurer son département bagages en 1926. Pile poil dans son époque, cette belle maroquinerie a inventé la valise Aviona en 1928 puis, en 1956, la Kangourou, qui a été brevetée. Aujourd’hui, l’Explorer de Lancel fait le buzz avec ses tire-zips et boutons-pression. En Nylon balistique – il existe aussi une version cuir – increvable, léger, résistant et… personnalisable, il est doté du système E-lostbag, balise sécurisée géolocalisable munie d’une puce RFID. On oublie quelque chose ? Ah oui ! Il pèse 2,6 kg en version deux roues.

Valise “Explorer”, de Lancel.
Valise “Explorer”, de Lancel. DR

Piquadro (@piquadrofficial)

Marco Palmieri a créé Piquadro en 1998. Ce fort en maths est mordu de fonctionnalités pointues, dont le dispositif Connequ qui équipe aujourd’hui les lignes Pulse et Black Square. Une alarme connectée au smartphone signale au propriétaire qu’il s’éloigne de son sac au-delà de 30 à 40 m. Imparable contre le vol ou l’oubli de l’emplacement, ce système est miniaturisé dans l’étiquette en cuir personnalisable (à glisser aussi dans un portefeuille ou sur un porte-clés). Notez la Bagmotic, batterie intégrée au bagage afin de recharger le smartphone par simple contact en le déposant dans la pochette de côté ! Malin…

Sac de la collection “Black Square”, de Piquadro.
Sac de la collection “Black Square”, de Piquadro. DR

Planet Traveler (@space_case1)

Architecte des bagages milanais Hontus, Harry Sheikh est un as du design mécanique, aussi l’américain Planet Traveler lui a-t-il commandé l’ingénierie de la Hey’s Bio Case (Bio pour biométrique). Ce compagnon futuriste déploie très normalement poches et inévitable serrure TSA, mais se ferme par contact digital. De plus, l’application Global Tracker géolocalise le bagage, affiche son poids et annonce son arrivée sur le tapis roulant. Trois ports USB extérieurs rechargent vos appareils, tandis que le kit mains-libres combiné au haut-parleur offre l’opportunité rare de susurrer « allo chéri(e) » dans l’oreille de cette valise souvent primée – et au sommet de la whish list de la célébrissime faiseuse de stars… Oprah Winfrey !

Valise “Hey’s Bio Case”, de Planet Traveler.
Valise “Hey’s Bio Case”, de Planet Traveler. DR

Raden (@raden)

La toute jeune new-yorkaise – un an maximum – est déjà comparée à Apple aux Etats-Unis pour son intrusion techno directe dans le monde du bagage « qui change la vie de gens ». Le chef du projet est Josh Udashkin : 32 ans et juriste. Tête de Tintin roux en blouson à fleurs, ultraconnecté et fan d’élégance normée Silicon Valley, il a convaincu ses partenaires de débourser 3,5 M $ pour lancer la série A (22 et 28) dessinée par Thomas Isen, qui l’a parée de couleurs abricot, ciel et parme. La batterie incluse recharge 5 fois votre mobile et 2 fois un ordinateur portable. Une technologie intuitive géolocalise chaque modèle de la série A, contrôle sa pesée, édite la météo, les alertes routières et les infos de vols. Le poids de ce bijou ? 3,8 kg, format cabine.

Valise “A22”, de Raden.
Valise “A22”, de Raden. DR

Rimowa (@rimowa)

Attention : icône depuis… 1898 ! Les aficionados de la marque allemande se reconnaissent à leurs valises étanches en aluminium nervuré, matériau utilisé en 1937 –  remplacé de nos jours par le polycarbonate. En 2015, soutenu par Lufthansa, Rimowa présente au salon Future Travel Experience de Las Vegas l’Electronic Tag équipant le modèle cabine Onyx. Il s’agit d’une solution de mobilité numérique mise au point avec Airbus et T-Systems. Comment ça marche ? On télécharge l’application sur Google Play ou l’App Store. Puis, on s’enregistre depuis n’importe quel lieu. Une carte d’embarquement électronique est aussitôt envoyée au passager et une autre à son Onyx, qui l’affiche ainsi que les données du vol sur son écran de verre. La formule est déjà en service sur Lufthansa et Eva Air. 30 autres compagnies sont en discussion avec Rimowa (acquise récemment par LVMH). Le must !

Valise cabine “Onyx”, de Rimowa.
Valise cabine “Onyx”, de Rimowa. DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store