Chacun établit son propre rapport au temps qui passe. Dix amateurs de montres connus nous exposent le leur. Et reviennent sur les modèles de leur vie.

The Good Life : Quand avez-vous reçu votre première montre ?
Mathieu Lehanneur : J’avais 7 ans, c’était mon anniversaire. Mes parents m’ont offert une très belle montre à gousset. Peut-être voulaient-ils me dire : « Maintenant que tu es construit, le compte à rebours de ta vie commence. » Cet objet symbolise pour moi la fin de l’enfance et le début de l’âge des belles choses.

TGL : Quelle montre portez‑vous aujourd’hui ?
M. L. : Je porte une Royal Oak d’Audemars Piguet (@audemarspiguet). J’aime son poids, sa densité et son battement, comme un cœur. Le matin, je la trouve refroidie par la nuit. Puis elle se réchauffe et se cale sur ma température. En plus, elle me rend sexy. Pour attirer les filles, certains font de la moto. Moi, je fais de la Royal Oak

TGL : Comment définiriez-vous votre rapport au temps ?
M. L. : Dans ma vie, j’ai tout fait pour rester responsable de mes choix et de mon temps. Je m’autorise la liberté de ne pas suivre ce qui était prévu, calé, décidé. J’ai besoin de pouvoir improviser.

Mathieu Lehanneur, designer.
Mathieu Lehanneur, designer. DR

 

The Good Life : Quand avez-vous reçu votre première montre ?
Maxime Büchi : J’avais 6 ans, c’était une Swatch. Je m’en souviens parfaitement. C’est ma tante qui me l’a offerte. Puis, à 25 ans, j’ai reçu une montre Ebel, en héritage de mon grand-père. Deux ans plus tard, je m’achetais ma première montre : une Rolex.

TGL : Quelle montre portez-vous aujourd’hui ?
M. B. : Je suis actuellement en voyage et c’est ma Hublot Big Bang Sang Bleu (@hublot) qui m’accompagne. Elle est incroyablement légère et, du même coup, très confortable. Elle se marie avec tous mes accoutrements.

TGL : Comment définiriez‑vous votre rapport au temps ?
M. B. : Je gère mon temps avec une certaine fluidité. Je peux être précis ou flexible. Certainement une réminiscence de mes doubles origines : suisses et italiennes. Je suis très helvète quand il s’agit de ma vie professionnelle, et beaucoup plus italien pour gérer ma vie personnelle.

Maxime Büchi, tatoueur.
Maxime Büchi, tatoueur. DR

 

The Good Life : Quand avez-vous reçu votre première montre ?
Jean-François Piège : Plus jeune, j’ai reçu une montre Lip en héritage familial.

TGL : Quelle montre portez-vous aujourd’hui ?
J.-F. P. : Je porte désormais la Piaget Polo S (@piaget). Je suis ambassadeur de la marque depuis sa sortie en 2016. C’est pour moi un très, très grand plaisir de la mettre à mon poignet.

TGL : Comment définiriez‑vous votre rapport au temps ?
J.-F. P. : Le rapport au temps, pour un cuisinier, est très contraignant. Il faut s’adapter au rythme incontournable du déjeuner et du dîner. Il est donc essentiel de bien maîtriser son temps. J’essaie de le gérer avec l’aide de ma montre, du mieux que je peux.

Jean-François Piège, chef étoilé.
Jean-François Piège, chef étoilé. DR

 

  • Jane Richard (championne d’équitation et membre de l’équipe de sauts d’obstacles suisse) (@janerichardphil)

The Good Life : Quand avez-vous reçu votre première montre ?
Jane Richard : J’avais 4 ans. Mes parents m’ont offert une Swatch en plastique pour mon anniversaire. Pleine de couleurs, elle ressemblait à un rêve de petite fille. J’ai appris à lire l’heure sur son cadran.

TGL : Quelle montre portez-vous aujourd’hui ?
J. R. : Je porte des Longines (@longines) depuis quinze ans. J’aime ces montres dont l’élégance se marie à mon sport : l’équitation. A l’instant où je vous parle, je suis sur mon cheval à l’entraînement, avec, au poignet, une DolceVita, un modèle classique qui va avec tout. Je la remplace souvent par une Conquest, aussi à l’aise à cheval qu’en soirée.

TGL : Comment définiriez‑vous votre rapport au temps ?
J. R. : J’en manque cruellement ! Je suis mère d’un petit garçon de 6 ans, je monte à cheval au plus haut niveau et je donne des cours d’équitation. Ma montre m’aide à gérer mon agenda au millimètre. Je la porte dès le matin quand je pose un pied au sol et je la quitte le soir, quand je me couche.

Jane Richard, championne d’équitation et membre de l’équipe de sauts d’obstacles suisse.
Jane Richard, championne d’équitation et membre de l’équipe de sauts d’obstacles suisse. DR

 

  • François Cluzet (acteur)  

The Good Life : Quand avez-vous reçu votre première montre ?
François Cluzet : J’avais 20 ans. J’ai hérité de la montre personnelle de mon grand-père qui était bijoutier ; une belle montre chronomètre en or. Je la conserve religieusement.

TGL : Quelle montre portez-vous aujourd’hui ?
F. C. : Ma montre actuelle est une Master Ultra Thin Calendar de Jaeger‑LeCoultre (@jaegerlecoultre). Elle est équipée d’une complication phases de lune. C’est très poétique, je trouve. Cet objet est en communion avec la Lune, tissant un lien espace-temporalité.

TGL : Comment définiriez‑vous votre rapport au temps ?
F. C. : Aujourd’hui, je vis dans l’instant présent. J’ai appris à le faire au fur et à mesure. Le jour se lève et la vie commence avec l’amour. J’en profite.

François Cluzet, acteur.
François Cluzet, acteur. Hubert Fanthomme - Paris Match - Scoop

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store