Le nouveau siège social du groupe ADP a ouvert ses portes à Roissy, entre les terminaux 1 et 2 de l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle. Dans la nouvelle stratégie de développement du Groupe des Aéroports De Paris, la délocalisation de ce centre névralgique du trafic aérien marque un jalon.

Avec son nouveau vaisseau-amiral, le groupe ADP peut battre des ailes. François Tamisier, architecte en chef, a coordonné, à l’aide de ses équipes, le déplacement du siège social du groupe à l’aéroport Charles-de-Gaulle, autrefois situé en plein cœur de la ville de Paris. Le résultat, une infrastructure ultra moderne qui incarne la volonté du groupe de rivaliser avec les plus grand aéroports, notamment Singapour et Séoul.

Hall principal du siège social ADP.
Hall principal du siège social ADP. DR

Alors que le trafic aérien ne cesse de croître, le secteur aéronautique génère des emplois. En 2016, le groupe ADP concentre 6 553 salariés et enregistre 65,9 millions de passagers. Des chiffres qui ont motivé la décision d’Augustin de Romanet, directeur général de ADP, de repenser les lieux et déplacer le siège social : « Nous avons la conviction d’exercer un métier au service du client final et pas seulement à celui des compagnies aériennes. Il est essentiel d’être au plus proche des passagers pour répondre à leur attentes et préoccupations. » explique-t-il.

 

Ecrans suspendus, siège social ADP.
Ecrans suspendus, siège social ADP. DR

Un lieu où il fait “bon vivre”

Ce nouveau siège qui accueille 350 salariés est un bâtiment paysager respectant les codes et le savoir-faire français : « On développe un design qui se veut nourri d’une culture architecturale française. C’est une introduction à l’urbanité. On veut offrir au passager la possibilité de contempler un dernier instant la ville de Paris, une des plus convoitée au monde » déclare François Tamisier. Des grands espaces fonctionnels, la transparence apportée par les baies vitrées… L’architecte a fait de cette introduction à l’urbanité, le fil conducteur du projet dans la perspective de créer un lieu accueillant avec des espaces ouverts au public tels que salles de sports et clubs privés.

 

Bar du Club privé, siège social ADP.
Bar du Club privé, siège social ADP. DR

ADP et “L’expérience passagers

Pour l’architecte en chef il s’agit de reconquérir des territoires aéroportuaires en offrant la possibilité aux passagers “orphelins de la ville” de leur fournir une expérience en immersion lors d’une visite ou d’une simple escale. Ainsi, la présence de la nature et des espaces verts qui habillent la ville de Paris devait se retrouver au siège social : « On a choisi de travailler dans le hall avec le bruit de l’eau, des matériaux en chêne. La naturalité et la pénombre rendent à l’aise » précise t-il. Mais l’identité majeure du projet est la toiture végétalisée de 9 000 mètres carrés, dessinée sur les fondements des broderies des jardins du XVIIIe et XIXe siècle. 

Terrasse du siège social ADP.
Terrasse du siège social ADP. DR

S’inscrivant dans un challenge mondial de l’innovation, le siège ADP héberge aussi un incubateur de starts-ups accueillant plus de 40 projets innovants. Ainsi, le groupe booste le secteur aéronautique et se tient fin prêt à rivaliser avec la concurrence de demain.

 

 

 

The good concept store A découvrir dans le concept store