Découvrez notre sélection de beaux livres de design et d’architecture pour aiguiser notre regard critique sur la ville et sur le monde.

  • Gaetano Pesce. Réinventer le monde sensible – Une anthologie du sensible


    Eternel optimiste, Gaetano Pesce a toujours su mêler la poésie au design et aux grandes questions de l’époque, comme en témoignent son célèbre fauteuil-manifeste La Mamma ou ses tables inspirées des eaux polluées de la lagune vénitienne. C’est dans cette veine qu’il se livre tout au long de ce livre, un abécédaire de pensées savantes mais didactiques, précises mais poétiques, concrètes. Le mot « erreur » renvoie à un mauvais calcul qui a conduit un projet d’aménagement intérieur à se muer en œuvre artistique. Tandis qu’à « fascisme », il est question d’architecture totalitaire. Gaetano Pesce prend toujours le contre-pied, interroge, nous rend plus intelligents tout en légèreté. Un livre où piocher, en fonction de son humeur, un mot au hasard ou, au contraire, dans une démarche plus rigoureuse selon des idées auxquelles nous sommes sensibles. Brillant !
    Gaetano Pesce. Réinventer le monde sensible, entretiens avec Philippe Garnier, Buchet et Chastel, 19 €.

Gaetano Pesce. Réinventer le monde sensible, entretiens avec Philippe Garnier, Buchet et Chastel.

 

  • Rooftops. Islands in the Sky – Plein cielPression foncière d’un côté, pression démographique de l’autre : toutes les villes du monde poussent vers le haut. La verticalité est devenue la norme. Créant ainsi un nouveau terrain d’expériences, tant pour les architectes que pour les usagers : les toits. Les rooftops, véritables îlots en plein ciel, accueillent désormais maisons, jardins, sculptures, installations… Bars et restaurants, bien sûr ; notamment dans les plus grandes métropoles lifestyle (Londres, Bangkok, Mexico…). Mais aussi headquarters, tel le siège du studio de Diane von Furstenberg, à New York, résidences d’exception, comme la Cast Iron House, à New York, imaginée par Shigeru Ban, ou la Haus Ray 1, par Delugan Meissl, à Vienne, ou encore penthouses, comme celui qui est au sommet de la tour Odéon, à Monaco, ou, plus modestement, l’appartement Guzmán, à New York… Cette bible de presque 400 pages fait le tour des projets les plus étonnants, les plus emblématiques (la piscine du Marina Bay Sands, à Singapour) et prouve, une fois de plus, que la seule limite est bien le ciel.
    Rooftops. Islands in the Sky, Philip Jodidio, Taschen, 49,99 €.

Rooftops. Islands in the Sky, de Philip Jodidio, Taschen.

  • Archi brut – Béton brut

    « Je trouve ces masses de béton sexy. » Alors que le matériau fétiche de la seconde moitié du XXe siècle est largement décrié, nombreux sont ceux qui, à l’instar de l’architecte David Adjaye, assument leur passion pour ce matériau phare du XXe siècle. Parmi eux, l’écrivain et graphiste de pochettes de disques Peter Chadwick, photographie depuis sa jeunesse ces immeubles qui ont forgé son imaginaire (il leur a dédié un compte Twitter This Brutal House), lui qui a grandi dans le nord-est de l’Angleterre à la fin des années 70, rejeton d’une famille d’ouvriers sidérurgistes. Une histoire qu’il raconte dans Archi brut, ouvrage en noir et blanc qui renforce les aspérités du béton, déroulant, au fil des pages, toute l’histoire mondiale de l’architecture brutaliste, des années 50 à nos jours. Il expose ainsi les icônes modernistes et s’attache à exposer leurs héritiers, comme Zaha Hadid, Herzog & De Meuron ou Rem Koolhaas.
    Archi brut, Peter Chadwick, Phaidon, 39,95 €.

Archi brut, de Peter Chadwick, Phaidon.

 

  • Rocca. La Légende française du motonautisme – Légendaire Certains noms sont entrés dans la légende du motonautisme. D’autres ont été oubliés, comme négligés, mais restent dans les esprits des plus passionnés. C’est ici que la nostalgie intervient. Dans tous les domaines, nautisme compris. Et Rocca, sans aucun doute, fait partie de ceux-là. Créé dans les années 20, à Vitry‑sur‑Seine, par un immigré italien, les chantiers Rocca ont produit certains des plus beaux canoës de l’industrie nautique française. Valère Gaussen, qui avoue avoir découvert Rocca un peu par hasard, revient sur l’étonnant destin d’un chantier qui a finalement disparu au mitan des années 90. L’occasion de (re)découvrir ces merveilleux dinghys, l’un des plus grands succès de la marque.
    Rocca. La Légende française du motonautisme, Valère Gaussen, ETAI, 45 €.
Rocca. La Légende française du motonautisme, de Valère Gaussen, ETAI.
Rocca. La Légende française du motonautisme, de Valère Gaussen, ETAI. DR

 

  • Charlotte Perriand. L’Œuvre complète, vol. 3, 1956-1968 – Sweet sixties
    Gendre de Charlotte Perriand, Jacques Barsac est aussi un spécialiste reconnu de son œuvre. Voilà quelques années qu’il s’est attelé à livrer une monographie exhaustive du travail de la designer, dont il livre ici le troisième tome. Celui-ci couvre les années 1956 à 1968, période de la consécration. C’est l’époque où le mobilier conçu avec Le Corbusier et Jeanneret commence à être réédité par Cassina. C’est aussi à cette période que Charlotte Perriand livre ses projets d’ampleur, parmi lesquels les agences Air France, à Osaka et Paris, dans lesquelles elle a le génie d’inclure des meubles de Saarinen ou des Eames, qu’elle découvre le Brésil qui lui inspire des projets, et imagine un système de rangement ultra‑efficace, ancêtre des modèles qui font la renommée d’Ikea. Une décennie durant laquelle se marient l’élégance, l’audace, la fonctionnalité et la fantaisie.
    Charlotte Perriand. L’Œuvre complète, vol. 3, 1956-1968, Jacques Barsac, Editions Norma, 95 €.

Charlotte Perriand. L’OEuvre complète, vol. 3, 1956-1968, de Jacques Barsac, Editions Norma.

 

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store