Petit tour du monde en quatre adresses à découvrir absolument, de Chicago à Johannesburg, en passant par Singapour et Tokyo.

  •  The Robey – Chicago
    On l’appelait familièrement « tour coyote » pour son architecture évoquant un hurlement. De style Art déco, ce bâtiment de 1929 fut conçu pour abriter des bureaux sur ses 12 étages. Grupo Habita, groupe hôtelier mexicain qui cumule les adresses design, l’a rebaptisé The Robey. Les Belges Nicolas Schuybroek Architects et Marc Merckx Interiors ont gardé l’esprit bureau grâce aux parois de verre poli, tout en instillant une ambiance des années 50, revue au goût du jour, dans les 69 chambres. On y retrouve aussi des éléments en bois, béton et chrome dans un style minimaliste. La piscine du rooftop est attendue avec impatience pour cet été. Un nouveau membre des Design Hotels.
    www.therobey.com
    www.designhotels.com
The Robey, Chicago.
The Robey, Chicago. DR

 

  • Mad Giant Beer – Johannesburg
    Non, vous n’avez pas rêvé. C’est bien un cyclope de 7 mètres de haut, en forme d’ouvre-bouteille, qui est au bar. Mieux vaut le voir avant d’avoir testé l’une (ou deux, ou trois…) des bières artisanales de la maison, sans quoi on pourrait s’avouer éméché. Dans cette ancienne usine d’ascenseurs du quartier Ferreirasdorp, le designer Haldane Martin a misé sur une décoration inspirée des constructions de jeux Meccano pour installer la brasserie, le bar (à bières) et le restaurant sous le même toit. L’ensemble est aussi amusant qu’insolite et audacieux, comme l’histoire du lieu, qu’on peut lire sur le site Internet : « Mad Giant fut inventé par un homme dans une grotte. L’idée a germé du désir de conquérir le monde, de faire la différence et de jouer sa chance sans peur du résultat. »
    www.madgiant.co.za
Mad Giant Beer, Johannesburg.
Mad Giant Beer, Johannesburg. DR
  • Parkroyal on Pickering – Singapour
    C’est un hôtel-jardin qui a poussé entre la forêt de tours de Singapour et la végétation luxuriante de ses parcs. Au cœur du Central Business District, ce resort urbain invite au repos grâce à ses échantillons de nature distillés à l’extérieur comme à l’intérieur. Entre jardins suspendus et murs végétaux, on respire de la chlorophylle sur 12 étages. Les 367 chambres sont couronnées par un éden partagé avec une piscine à débordement. L’architecture fait écho à la culture du riz en terrasses, typique de l’Asie du Sud-Est. Bardé de prix, l’hôtel a été imaginé par le studio Woha, connu pour son engagement environnemental – les jardins sont arrosés d’eau recyclée et pensés pour isoler et rafraîchir les lieux.
    www.parkroyalhotels.com
Parkroyal on Pickering, Singapour.
Parkroyal on Pickering, Singapour. Patrick Bingham

 

  • Andaz Tokyo Toranomon Hills – Tokyo
    Occupant les sept derniers étages d’une tour qui en compte 52, l’Andaz Tokyo a la tête (presque) dans les nuages, embrassant une vue sur la skyline de Tokyo. Première adresse
    de la marque Andaz au Japon, l’hôtel compte 164 chambres, dont 8 suites inspirées de la tradition japonaise – papier washi et bois de noyer. Il faudra choisir entre le restaurant Andaz Tavern aux baies vitrées de 5 mètres de haut et le Rooftop Bar, plus cosy, et imaginé sur les plans revisités d’une maison de thé traditionnelle. Le quartier de Toranomon Hills ? Il est en pleine renaissance, en vue des jeux Olympiques de 2020. Un tunnel menant au Village olympique est prévu, ainsi qu’une route qui devrait, dit-on, jouer le rôle de « Champs-Elysées ».
    www.tokyo.andaz.hyatt.com
Andaz Tokyo Toranomon Hills, Tokyo.
Andaz Tokyo Toranomon Hills, Tokyo. DR

The good concept store A découvrir dans le concept store