En quatrième position de notre classement des voitures incontournables, la Jaguar Type E ou "The Queen". Exemplaire élégant de la série E, elle séduit notamment par son imposante carrosserie et son allure sport chic.

Nous sommes en 1961 quand, médusé par ce long capot et cet habitacle sportif rejeté sur les roues arrière, le monde entier découvre la Jaguar Type E au Salon de Genève. Il Commandatore lui-même, Enzo Ferrari, dira à l’époque qu’il s’agit de « la plus belle voiture du monde ». L’une des plus belles ? Incontestablement, mais également l’une des plus abordables. En 1961, la Type E coûte 40 700 F. C’est trois fois moins qu’une Ferrari 400 Superamerica ! Et même si son 6-cylindres en ligne de 3,8 l est moins noble que le V12 estampillé du Cavalino Rampante, ses 265 ch poussent fort et son comportement ultrasportif marque des points face à ses rivales du moment. Bref, il s’agit de l’une des plus magnifiques réalisations de l’histoire de l’automobile et,
donc, d’un must have ! Ce qui explique sa jolie cote pour ne voiture produite à près de 80 000 exemplaires.

L’allure sport chic de la Jaguar Type E.
L’allure sport chic de la Jaguar Type E. DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store