Ils dirigent les plus grandes marques de chaussures de luxe du monde. Ils ont des têtes bien faites, des idées originales qui font bouger les lignes et des convictions qui changent souvent la donne…

Michele Norsa (Italie), fin stratège et grand communicant

En 2006, pour la première fois, la famille Ferragamo choisit un patron étranger au clan : Michele Norsa, trente‑cinq ans de carrière au firmament de Benetton ou Valentino. Toujours au board du groupe Davidoff, il est aussi au conseil de la China Europe International Business School – poste idéal pour côtoyer les banquiers chinois. Sous son ère, le déploiement mené tambour battant a permis de contourner crises et yo-yo monétaires, faisant doubler le chiffre d’affaires en huit ans (autour de 1,5 Md €). Cette année, face à la récession en Chine, une stratégie se dessine en direction des aéroports internationaux afin d’y augmenter le réseau des 84 boutiques Salvatore Ferragamo existantes.

Mieux que personne, ce businessman sait aussi donner au luxe sa ration de beauté, de rêve et de champagne. Michele Norsa a ainsi orienté la communication sur la saga née en 1927 avec Salvatore Ferragamo, chausseur iconique du tout-Hollywood, et a encouragé de grandioses défilés, comme ce show ébouriffant dans les salles du Louvre. Le fief de Florence contribue aussi à la légende de la marque qui, généreux mécène, a offert la rénovation de huit salles dans la mythique galerie des Offices.

Michele Norsa (Italie), fin stratège et grand communicant
Michele Norsa (Italie), fin stratège et grand communicant DR

The Good Spots Destination Europe

The good concept store A découvrir dans le concept store