Tesla Motors
Economie 2.0

Dans la tête du pilote automatique made in Tesla

Pour faire taire la polémique naissante autour de son pilote automatique que certains disent fébrile, le géant de la voiture électrique nous ouvre grand les portes de son véhicule phare pour une visite de courtoisie. Let's hit the road !

Bienvenue à bord de la voiture autonome Tesla. Sur l’air du mythique générique de Benny Hill, la firme d’Elon Musk nous offre une démonstration en bonne et due forme de son nouvel Autopilot.

 

 

Une façon de répondre à la controverse de cet été autour de la qualification de « pilote automatique » revendiquée par la marque ? Arguant du fait que la technologie de Tesla ne serait qu’une aide à la conduite, certains observateurs avaient en effet reproché au constructeur de privilégier le marketing à la fiabilité. 

Malgré la présence d’un pilote sur le siège conducteur, simple mesure de précaution précise-t-on, la firme se veut donc rassurante : ses modèles sont bien 100% autonomes, et non pas de simples assistants.

La preuve par quatre… caméras ! Une dans l’habitacle et trois autres latérales pour reconstituer intégralement le champ visuel du fameux Autopilot. Le programme décortique ainsi les obstacles sous tous les angles, veille à respecter les distances de sécurité et freine quand il le faut. Impressionnant tout de même.

The good concept store A découvrir dans le concept store