A Hong Kong, Hermès s'apprête à s’installer au Prince’s Building, l’un des immeubles les plus iconiques de la cité-état. En doublant sa surface de vente, le selllier espère endiguer la chute des ventes du luxe en Asie. Emménagement prévu en 2018.

En reprenant simultanément les baux de plusieurs enseignes, Hermès s’est accaparé 10 000 m2 au cœur de Hong Kong. La maison parisienne a jeté son dévolu sur le Prince’s Building, l’un des plus célèbres de la ville, où sont déjà installés Chanel et Cartier. Un changement de stratégie commerciale plus que de quartier, puisque l’actuelle boutique Hermès se trouve aujourd’hui à la Galleria, à moins de 200 mètres de là. Ce qui change, c’est la surface, le géant du luxe français doublera ainsi la taille de sa boutique. Hermès récupérera les clés en novembre avant de se lancer dans une année de rénovations. L’ouverture au public est prévue début 2018.

Reconstruit en 1963, le Prince’s Building est l’un des totems du luxe à Hong Kong. Il héberge entre autres Chanel, Cartier, Van Cleef & Arpels…
Reconstruit en 1963, le Prince’s Building est l’un des totems du luxe à Hong Kong. Il héberge entre autres Chanel, Cartier, Van Cleef & Arpels… Wikimedia

Les raisons principales de ce déménagement sont, d’une part, la chute vertigineuse des ventes dans le secteur du luxe (29 % en juillet dernier, 20 % en juin…) dont Hermès veut limiter l’impact en s’installant près d’autres monstres du secteur et en proposant plus de produits. D’autre part, la revente de son local actuel, acheté pour 21 millions d’euros en 2002, pourrait se conclure aux alentours de 150 millions, selon le South China Morning Post. Un bénéfice considérable et une prise de risque minimale puisque dans son nouvel espace, Hermès sera locataire.

Thématiques associées

The Good Spots Destination Hong Kong

The good concept store A découvrir dans le concept store