Grimshaw

Istanbul va accueillir le plus grand aéroport du monde

Istanbul inaugurera en février 2018 les deux premières pistes de son nouvel aéroport. Situé à 35 kilomètres au nord du centre-ville, ce projet de 7 milliards de dollars pourrait devenir à terme le plus grand aéroport du monde en capacité. Une construction rendue possible par la croissance exceptionnelle du transport aérien turc.

Istanbul est déjà desservie par deux aéroports, Atatürk et le Sabiha Gökçen (depuis 2003), mais ne compte pas s’arrêter là. Ces dernières semaines, le projet de troisième aéroport s’est concrétisé avec l’annonce d’une inauguration pour février 2018 des deux premières pistes et du premier terminal qui table à lui seul sur une capacité d’accueil de 90 millions de passagers annuels. Une fois la construction achevée, l’aéroport pourra faire transiter entre 150 et 200 millions de passagers tous les ans, ce qui en ferait le plus important du monde…

Si la plus grande ville de Turquie se fait construire un aéroport aussi démesuré, c’est parce qu’elle a un potentiel à exploiter. En 2003, le pays représentait 0,45 % des activités de l’aviation mondiale. Depuis cette date, et la construction de son deuxième aéroport, le trafic n’a pas cessé de progresser pour atteindre les 2 %. Plus fort encore, le nombre de passagers a été multiplié par cinq en treize ans, passant de 34 millions à 180 millions. Des chiffres qui permettent à la Turquie de connaître une croissance impressionnante de son secteur aérien, deux fois supérieure à la moyenne mondiale. Si l’on ajoute à tout cela l’essor spectaculaire de Turkish Airlines, la construction de ce troisième aéroport apparaît comme une évidence.

Mais à quoi va ressembler ce monstre d’un million de mètres carrés construit sur les rives de la Mer noire ? C’est le cabinet Grimshaw, à l’origine du magnifique aéroport Incheon de Séoul, qui a été choisi par le consortium turc en charge de la construction.

Le design du futur aéroport d’Istanbul, imaginé par le cabinet Grimshaw.
Le design du futur aéroport d’Istanbul, imaginé par le cabinet Grimshaw. Grimshaw

Pour la tour de contrôle ce sont AECOM & Pininfarina qui prendront les choses en main avec un proposition aussi esthétique que symbolique : la tour prendra la forme d’une tulipe, symbole d’Istanbul. Un chef-d’œuvre de 96 mètres que Yusuf Akçayoglu, directeur général du consortium turc, estime qu’elle répond idéalement à la demande initiale : « Nous voulions un design hors du commun, tenant compte de l’héritage culturel exceptionnel d’Istanbul. » Ultra-moderne et gigantesque, ce nouvel aéroport constituera le point d’orgue de l’ambitieux plan turc pour le développement du transport aérien.

Les architectes d’AECOM & Pininfarina ont remporté le concours de la tour de contrôle de 96 mètres représentant la tulipe stambouliote.
Les architectes d’AECOM & Pininfarina ont remporté le concours de la tour de contrôle de 96 mètres représentant la tulipe stambouliote. AECOM & Pininfarina

The Good Spots Destination Istanbul

The good concept store A découvrir dans le concept store